Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

Dossier : .Ministère de la Culture

Tous les événements non lus pour le dossier .Ministère de la Culture

ˆ

VERNISSAGE Exposition LES VIGIES

MC - Agenda annuel de l'architecture il y a 11 h et 6 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Imaginaire de la frontière à l’intérieur de la ville rose / Exposition photographique et sonore de Pascal Fayeton

Jeudi 6 février, 18h30

“[…] Les vigies convoquent un imaginaire de sentiments contradictoires, d’appartenance et d’exclusion, de mise en sécurité et de mise en danger, de sérénité et d’inconfort. […]

Je me demande si les vigies ne tracent pas une défense imaginaire contre les rêves barbares ou bien, monolithes, font-elles resurgir la préhistoire ?

Urbaines, les Vigies ouvrent le passage entre deux espaces, l’un parcouru au quotidien, l’autre obscur et tumultueux.”

https://www.faire-ville.fr/ccha-culture/expositions/

Proposé par Faire-Ville au CCHa [Centre des Cultures de l'Habiter] – 5 rue St Pantaléon, 31000 Toulouse

Ouvert du mercredi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h

Fichier média :

1e924c3abeda4a398b2c516e5780674e.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

RESIDENCE THEATRALE « Homo volantis »

MC - Agenda annuel de l'architecture le 25/01/2020 à 14:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

les pièce écrite et des photos de Antonas sera expérimentée dans notre espace avec 4 acteurs-performeursles

1 février - 7 mars

Aristide Antonas a une pratique qui englobe philosophie, art, littérature et architecture. Il a publié des romans, nouvelles, textes de théâtre et essais. Ses travaux et projets architecturaux ont été présentés dans de nombreuses biennales et expositions à travers le monde (Venise, Sao Paulo, New-York et Istanbul). Il a fait l'objet d'expositions solo au Musée Suisse d'Architecture à Bâle, dans l'Institut d'Architecture du Vorarlberg, en Autriche, à la Biennale d4architecture du FRAC Centre à Orléans et à la Documenta 14 à Athènes. Il a reçu de nombreux prix dont une nomination aux « MIES VAN DER ROHE AWARDS » de 2009 avec sa Maison Amphithéâtre, ainsi qu'au « SCHELLING ARCHITECTURE AWARDS » en 2018. Aristide Antonas est enseignant d'architecture et théoricien d'architecture à l'Université de Thessalie en Grèce, à Architectural Association à Londres et a enseigné à Bartlett UCL et à la Freï Universität de Berlin où il donnait un cours de littérature.

Pour le théâtre en France il a travaillé avec la Compagnie Eclats d'Etats pour « Sommeil en si bémol » et avec la Compagnie La main d'œuvres pour « en matière de vide ». Ses pièces sont des interrogations ouvertes entre la philosophie et l'absurde. Le temps est exploré à chaque fois comme un outil d'introspection entre le passé et l'avenir pour avancer dans le présent.

Antonas trace une ligne monde entre ces 3 fragments, autour du concept de « l’homme seul », comme une perspective de ce que l’on croit être le monde occidental, cette perspective étant presque déjà dépassée. Au même temps il s’agit d’une archéologie d’une certaine solitude, celle de l’illusion, dans laquelle non seulement a été constitué l’humanisme occidental mais aussi a été préparé un schéma de “vie solitaire dans l’infrastructure” dans laquelle l’homme contemporain est en train de se former. Les fragments appartiennent à une tradition occidentale déjà contestée mais dépendent tous des scénographies qui interprètent l’humain seul comme décalé radicalement de son environnement, comme si l’extérieur n’est plus seulement un monde inquiétant mais se transforme aussi à une étrange construction de soi même. Les philosophes convoqués pour cette réflexion sont Avicenne / Platon / Descartes.

Durant tout le mois de février, la pièce écrite (prévue pour la biennale du FRAC d’Orléans) sera expérimentée en avant-première dans notre espace avec 4 acteurs-performeurs.

Une lecture est prévue en inauguration le Jeudi 6 février à 19h et une restitution publique sera proposée au public le Jeudi 27 février à 19h.

Fichier média :

event_residence-theatrale-homo-volantis_672701.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

EXPOSITION « Dessins de la Cathédrale Notre-Dame d’Amiens » par François-Xavier Legenne

MC - Agenda annuel de l'architecture le 25/01/2020 à 14:34:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

l'exposition est lien avec des travails architectural sur le sujet de cathédrale Amiens de François-Xavier Legenne

21 janvier - 14 mars

Dans le cadre du programme national de célébration des 800 ans de la Cathédrale d’Amiens

Architecte amiénois, aujourd’hui peintre et dessinateur. François-Xavier Legenne a réalisé le maitre-autel de la Cathédrale Notre-Dame d’Amiens et a réalisé depuis de nombreux croquis et esquisse de ce joyau architectural. Son travail est exposé pour la première fois en nos murs… Il va également venir conduire, autour du sujet de son exposition, un atelier de pratique artistique avec les élèves de l’école de Camon début mars.

ˆ

ANTICIPATION, PRÉDICTION, ARCHITECTURE

MC - Agenda annuel de l'architecture le 23/01/2020 à 11:10:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Clément Blanchet Architecture, Paris

Mercredi 29 janvier, 18h00

BIOGRAPHIE

À PROPOS DE Clément Blanchet ARCHITECTE DPLG, ARCHITECTE CONSEIL GRAND ANNECY FONDATEUR DE c b a (Clément Blanchet Architecture), ex ASSOCIE OMA

Clément Blanchet est un architecte français, enseignant et critique, pratiquant activement dans les domaines de la théorie de l’architecture, l’urbanisme, et des enquêtes culturelles. Il est un ex Associé de l’Office for Metropolitan Architecture, entité qu’il a rejointe en 2004. A partir d’une sélection de projets, il a été l’architecte en charge de la Serpentine Gallery, en collaboration avec Cecil Balmond, le réaménagement de l’île Seguin à Paris, le nouveau théâtre à Casablanca, le musée des sciences de la Terre à Rabat, le quartier européen de la rue de la Loi à Bruxelles, l’extension de Monaco dans la mer avec C. de Portzamparc et F. O Gehry et le complexe universitaire de Nancy. Il a aussi été le leader de la recherche sur le renouveau du quartier entourant la Défense tout en ayant été l’architecte des projets de la tour Phare (2006) et de la tour Signal (2008) à Paris. Il a écrit avec Rem Koolhaas un livre “Mémorandum La Défense”.

Clément Blanchet a conçu et développé le projet de la bibliothèque de Caen, projet qu’il a remporté en 2010. En 2011 Clément a été nommé directeur pour OMA en France. Pendant les 10 années de collaboration avec Rem Koolhaas, il a contribué au développement de l’agence sur le territoire français où il a été l’architecte en charge de plusieurs projets gagnés : la bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen (livré 2017), le Parc des Expositions à Toulouse (livré 2019), l’Ecole Centrale de Paris Saclay (livré 2018), plusieurs projets urbains à Saclay et Bordeaux, et dernièrement le pont Simone Weil à Bordeaux.

Clément Blanchet a étudié l’architecture à Londres - AA School of Architecture, à Bangkok - Chulalongkorn Mahawitthayalai Architectural School in Bangkok et a l’Université Illinois de Chicago. Il est diplômé avec mention très bien de l’école d’architecture de Versailles et est un critique invité dans des écoles d’architecture en France, Angleterre, Hollande, Danemark et Suède.

Il enseigne actuellement à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine (ENSAPV), à l’Ecole SLA Stockholm /Suède, ainsi qu’à l’Université Taubman College au Michigan /USA en tant que Professeur Invité.

En mai 2014, Clément Blanchet a fondé son agence d’architecture et d’urbanisme à Paris sous le nom de c b a. Il devient le partenaire local d’OMA sur certains projets qu’il a initié. L’agence travaille actuellement sur plusieurs projets internationaux, comme la réalisation du Campus de l’Innovation à Antony, l’Université des Métiers à Saclay, un nouveau complexe immobilier de l’aéroport de Tbilissi en Géorgie. L’agence travaille actuellement sur un projet de ville nouvelle à Shenzhen (Chine).

Récemment CBA a gagné plusieurs concours, notamment la création d’une salle de spectacle de 1500 places dans le cadre du Grand Paris et la construction du Nouveau Stade Bauer Red Star à Saint Ouen. Depuis 2017, Clément Blanchet a été nommé architecte conseil pour la ville d’Annecy.

PRÉSENTATION

Dans un monde envahi par les signes, les incitations, les gadgets, les options, l’architecture devient simplement composite, plastique, globale, rapide, consensuelle, technologique, dépendante.

La technologie est considérée comme un « Elixir » aux enjeux d’aujourd’hui. Quel est le progrès moderne actuel ?

photo : Clément Blanchet Architecture - CBA_EUROPACITY_VIEW3

Retrouvez toutes nos conférences sur

Nous vivons autour de statistiques, de réseaux sociaux, nous sommes esclaves d’un mélange de fictions, de désirs, de signes globaux. Comment réveiller une situation locale ?

Il semblerait que l’architecte, à l’image d’un scientiste, dans un premier temps doive anticiper ; et par la suite doive prédire « au plus juste» afin que l’acte de construire puisse exister durablement.

Face à l’incertitude de l’avenir d’hier et d’aujourd’hui, quelles contributions l’architecture apporte-t-elle à la compréhension de ces mécanismes ?

L’architecture peut-elle arrêter d’être “martyr” du progrès moderne et technologique ?

Retrouvez toutes nos conférences sur

Fichier média :

f4335a575c14490d8e9288b658ed1700.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

Le Parlement climatique

MC - Agenda annuel de l'architecture le 20/01/2020 à 16:19:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Conférences - Débats

24 et 25 janvier

Comment l’architecture peut-elle répondre des bouleversements engendrés par le réchauffement climatique ? Comment lire et analyser la crise actuelle ? Comment l’écologie peut-elle devenir une matière à projet ? Pour se saisir de ces questions, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles organise avec le Pavillon de l'Arsenal deux jours de conférences et de débats.

Ouvert à tous, le Parlement climatique réunit pendant deux jours experts, architectes, rapporteur du GIEC, historiens, scientifiques pour comprendre comment l'architecture peut répondre à ces questions de société.

Avec la participation de Alessandro Bava et Rebecca Sharp (Ecocore), Holly Jean Buck (UCLA), Nathalie De Noblet-Ducoudré (CEA, GIEC), Platon Issaias (AA), Samaneh Moafi (Forensic Architecture), Jason W. Moore (Binghamton University, World-Ecology Research Network), Léa Mosconi (ENSA-Paris Val de Seine), Grégory Quenet (Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines), Philippe Rahm (ENSA-Versailles, Cornell University), Ivonne Santoyo-Orozco (Bard College), Roger Tudó (H arquitectes, ETSAV)...

PROGRAMME

VENDREDI 24 JANVIER

13h30 - Accueil

14h - Introduction par les organisateurs

14h15 - Keynote: Nathalie de Noblet-Ducoudré, climatologue, directrice de recherche au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, et co-auteure du dernier rapport du GIEC sur le réchauffement climatique et l’usage des sols

15h30 - Table ronde 1

Grégory Quenet, Historien de l’environnement, Professeur à l’Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines

Philippe Rahm, Architecte, Maître de Conférence à l’ENSA de Versailles

Roger Tudo, architecte et enseignants à l’ETSAV Barcelone

Conversation modérée par Jeremy Lecomte

17h30 - Table ronde 2

Ivonne Santoyo-Orozco, architecte, historienne et théoricienne, Maître de Conférence à Bard College

Holly Jean Buck, paysagiste et géographe, chercheuse à Institute of the Environment and Sustainability, University of California Los Angeles

Jason Moore, historien de l’environnement, Maître de Conférence à Binghamton University et directeur du World-Ecology Research Network

Platon Issaias, architecte, enseignant à Architectural Association, Londres

Conversation modérée par Jeremy Lecomte

SAMEDI 25 JANVIER

14h30 - Accueil

15h - Introduction par les organisateurs

15h20 - Léa Mosconi, architecte, Maître de Conférence à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine

15h50 - Samaneh Maofi, architecte et chercheuse, directrice du Centre for Contemporary Nature de Forensic Architecture

16h20 - Alessandro Bava et Rebecca Sharp, architectes, chercheurs indépendants et éditeurs du magazine Ecocore, Naples

16h50 - Discussion de clôture avec l’ensemble des intervenants modérée par Jeremy Lecomte

18h - Cocktail

INFORMATIONS

Entrée libre dans la limite des places disponibles

En savoir plus / Evénément Facebook

Fichier média :

7449870306674929b49afa2b498acc47.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

LES VIGIES

MC - Agenda annuel de l'architecture le 20/01/2020 à 15:10:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Photographies de Pascal Fayeton, exposition photographique et sonore

5 février - 4 avril

Photographies de l’imaginaire de la frontière dans l’agglomération de Toulouse

Exposition photographique et sonore

VERNISSAGE / jeudi 6 février 2020 à 18h30

du 5 février au 4 avril 2020

« Les grandes pierres ont dans la ville des caractères archaïques.

Ces objets difformes rapportés de grands chantiers ont été couchés, dressés, stabilisés.

Leurs formes sont puisées dans le registre « naturel ». Avec leur air de rien, ces installations que je nomme vigies, se refusent à l’élitisme et s’adressent à chacun.

Les vigies convoquent un imaginaire de sentiments contradictoires, d’appartenance et d’exclusion, de mise en sécurité et de mise en danger, de sérénité et d’inconfort. […]

Je me demande si les vigies ne tracent pas une défense imaginaire contre les rêves barbares ou bien, monolithes, font-elles resurgir la préhistoire ?

Urbaines, les Vigies ouvrent le passage entre deux espaces, l’un parcouru au quotidien, l’autre obscur et tumultueux. »

Organisé par Faire-Ville au CCHa [Centre des Cultures de l'Habiter]

https://www.faire-ville.fr/ccha-culture/expositions/

Fichier média :

851d9078a64d478f93d439d3a7b56ee4.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

La nuit des idées

MC - Agenda annuel de l'architecture le 15/01/2020 à 18:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La nuit des villes monstres

Jeudi 30 janvier, 19h00

La Nuit des Idées, en partenariat avec la Fondation de France et l'Institut Français :

Programme de la soirée :

  • Moscou, Kazan, Flamanville : trois dragons pour raconter les villes monstres : Par Stany Cambot, réalisateur et architecte

Lire l’article

  • Ourod. Autopsie culturelle des monstres en Russie : Par Annick Morard, spécialiste de littérature et de culture russe

Lire l’article

  • DIFFUSION DE FILMS D'ÉCHELLE INCONNUE : Projection d’extraits de films en cours de fabrication sur les « villes-monstres » : Garagniks & Flamanville brûle t'il ?

Lire l’article

Fichier média :

event_le-nuit-des-idees_755005.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

Piloter un habitat mobile ?

MC - Agenda annuel de l'architecture le 15/01/2020 à 16:05:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Initiation à la domotique

Lundi 27 janvier, 19h00

Maintenant que le minimum vital électrique est assuré dans notre habitat mobile, il faut en améliorer le confort. L’électronique et l’informatique sont parfaitement adaptées à cet environnement. Elles permettent désormais d’accéder à la domotique sans nécessiter 10 ans d’études ni chambouler un budget.

L’Arduino et le Raspberry Pi sont des équipements populaires bons marchés et versatiles. Les sources d’information et les projets autour de ces appareils fourmillent. Mais cela ne se fait pas tout seul, il ne suffit pas d’acheter ces appareils pour, d’un coup d’un seul, domotiser son habitat mobile : quels sont les outils nécessaires ? Comment fabriquer ses propres pièces ? Peut-on facilement utiliser le Bluetooth ou la téléphonie mobile pour le contrôler à distance ?

Nous aborderons ces points et présenterons des réalisations dans ce domaine.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du Hackerspace de Rouen et Jean-Charles Maillot, habitant en camion

Pour tous et matériel fourni

Fichier média :

event_piloter-un-habitat-mobile_238483.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

Chine, construire l'héritage

MC - Agenda annuel de l'architecture le 14/01/2020 à 18:39:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Exposition de réalisations architecturales chinoises

23 janvier - 11 février

Des architectes et urbanistes chinois œuvrent depuis une vingtaine d'années à une remise en cause des processus de production de l'espace qui se sont imposés en Chine. Ils savent puiser dans leur histoire pour dessiner les lieux de vie, des urbains et des ruraux, du domestique au public, du collectif à l'individuel, du ludique au labeur, du culturel à l'artisanat, du social au commerce. Engagées, leurs réalisations sont nourries des vertus opératoires de la pensée traditionnelle qui exploite les capacités de l'architecture à convoquer l'art, l'usage, et la technique. Ainsi, au croisement de l'architecture et de la ville, ces principes réhabilitent parfois des éléments fondamentaux de l'architecture chinoise, ou s'en inspirent. Ils forcent ainsi à une relecture d'une culture souvent mal connue, volontairement ou par ignorance, et posent la question de l'héritage.

Commissariat et production : Archipel Centre De Culture Urbaine ; Cité de l'architecture & du patrimoine ; École Nationale Supérieure d'Architecture de Saint-Étienne ; École Urbaine de Lyon, Jérémy Cheval.

En partenariat avec l’Institut Confucius de Bretagne

Exposition présentée du 23 janvier au 12 février 2020, dans le hall de l’ENSAB.

Fichier média :

e8e5b1a97c8844d28fb7acaca67deb49.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)
ˆ

Conversation autour du livre Rococo // jeudi 30 janv. 18:30

MC - Agenda annuel de l'architecture le 14/01/2020 à 10:30:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

François Chaslin

Jeudi 30 janvier, 18h30

François Chaslin, architecte, critique d'architecture, lauréat du Prix du livre d'architecture pour son ouvrage Rococo ou drôles d'oiseaux, aux Editions Non Standard

avec Marc Saboya, historien d'art et d'architecture, professeur à l'université Bordeaux Montaigne

Rococo est un divertissement qui explore les mœurs au sein du monde de l’architecture et de la critique, en se basant sur la fameuse « affaire Le Corbusier ».

Sur le ton de la raillerie et de l’humour, François Chaslin compose une fable, truffée de références littéraires et poétiques, allégorie d’une société régie par les comportements de masse rompus au diktat des médias, des réseaux sociaux et du marketing.

Etranges métaphores cachées dans les plis japonais, des oiseaux accompagnent la lecture, comme une bande son.

Paru aux Editions Non Standard, Rococo est un remarquable objet écrit et dessiné, une promenade douce et rude, une occasion de se perdre, méditer, rire et pleurer.

Architecte de formation, François Chaslin est critique d’architecture, ancien producteur à France Culture (émission Métropolitains), ancien rédacteur en chef de L’Architecture d’Aujourd’hui, et auteur de nombreux livres sur l’architecture et les architectes.

Fichier média :

afab32bd4e8442c4a997394bb4367d92.base.image.jpg (Format JPG, 0 o)