Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

HAL : Dernières publications

HAL : Dernières publications Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

[dumas-02179652] Les grands projets urbains à l'épreuve des territoires fragilisés : le cas du quartier créatif Manufacture-Plaine Achille à Saint-Étienne

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Depuis l’avènement du néolibéralisme, les modalités de développement des villes sont perturbées. Devant faire face à une concurrence accrue, celles-ci doivent être en mesure d’activer et mettre en avant leurs ressources singulières pour attirer des capitaux plus volatiles. Pour cela, les villes s’emploient dans la construction de grands projets urbains, moteurs et vitrines de leur développement. De quelle manière s’organisent alors les territoires fragilisés aux ressources limitées pour s’insérer dans une telle dynamique ? La réponse apportée par l’étude du grand projet urbain de Saint-Étienne, le quartier créatif Manufacture-Plaine Achille, témoigne d’un processus de production urbaine changeant et met en évidence des enjeux pour la relance de ces territoires fragilisés.
ˆ

[dumas-02161727] Mutation et intensification des zones commerciales : étude de cas la zone des landiers à Chambéry

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Ce projet de fin d’étude traite de la mutation des zones commerciales et des centres commerciaux. Après une première partie qui fait un état des lieux en passant par son historique et sa morphologie urbaine, nous verrons sept exemples d’opérations et de projets urbains portant sur la mixité fonctionnelle. Enfin, nous ferons une étude de cas sur la zone commerciale des Landiers à Chambéry. Nous analyserons son histoire, son état actuel, sa planification pour ensuite proposer des recommandations pour restructurer la zone des Landiers.
ˆ

[dumas-02179672] Les départements face à la redynamisation des centres-bourgs

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Les territoires ruraux français sont maillés de petites villes et de villages, dont les centres ont longtemps joué un rôle de relais des services de proximité. La dévitalisation de ces espaces, par le départ des populations vers des lotissements périphériques et le départ des activités économiques vers les zones commerciales ont de grave conséquence pour les populations (dépendance à l’automobile, augmentation des dépenses liées au chauffage et aux déplacements...) et pour les territoires (perte des terres agricole, augmentation du risque d’inondation, perte d’efficacité des transports en commun, modification des paysages locaux...). Les départements, en leur qualité de garant des solidarités territoriales et humaines doivent s’investir pour soutenir la redynamisation de ces centres-bourgs. Mais au vu de la répartition des compétences entre les collectivités territoriales, quel rôle peuvent-ils jouer dans la redynamisation des centres bourgs ?
ˆ

[dumas-02179660] L'articulation des enjeux environnementaux et sociaux dans les projets de rénovation énergétique en copropriété

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

En France, la rénovation énergétique des logements est un sujet gagnant de l’importance depuis plusieurs années, notamment au regard des politiques environnementales mais également des problématiques de précarité énergétique. L’État et les collectivités ont souhaité alors inciter les propriétaires privés à également réaliser des travaux. Ce travail se veut une analyse de la déclinaison de ces politiques sur un territoire particulier, le QPV des Minguettes de Vénissieux afin de comprendre l’articulation des enjeux sociaux et environnementaux de ces projets.
ˆ

[dumas-02138827] La forme urbaine et la justice spatiale dans le renouvellement urbain

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

L’objectif de ce travail est de mettre au premier plan la notion de l’inséparabilité des deux aspects social et spatial de l’urbanisme, couplée avec l’idée de l’importance ultime du renouvellement comme mode opératoire de nos urbanisations aujourd’hui. Après une discussion des travaux théoriques déjà menés sur le sujet et une analyse des politiques mises en place, on propose une étude graphique et critique de la relation entre la forme urbaine et la justice spatiale dans un quartier sujet de la politique de la ville, Renaudie-Champberton-La Plaine, à Saint-Martin-d’Hères. On tente finalement de déterminer quelles sont les formes urbaines propices à la justice spatiale.
ˆ

[dumas-02179641] Évolution et adaptabilité du logement social des années 50 : étude des habitations à bon marché du parc lyonnais

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Les Habitations à Bon Marché (HBM) prennent naissance suite aux problèmes d’hygiène et d’insalubrité causés par le surpeuplement et les conditions de vie ouvrière des villes industrielles françaises dans les années 1930. Les HBM marquent le début d’une structuration de la politique du logement en France. La politique du logement a évolué au gré des nouvelles lois et des réformes qui ont été adoptées selon le contexte et les problématiques de chacune des époques. La politique du logement a un impact direct sur l’évolution des ensembles de logements sociaux en milieu urbain jusqu’à aujourd’hui. Actuellement, le parc HBM du territoire de la ville de Lyon fait l’objet de programmes de réhabilitation d’envergure. Face au vieillissement de ces ensembles et au manque d’adaptation, le bailleur social GrandLyon Habitat a décidé d’investir dans ces ensembles de logements en misant sur une amélioration du cadre de vie des locataires, ainsi qu’une remise aux normes énergétiques et une valorisation de son patrimoine architectural. La cité Perrache et le quartier des États-Unis font l’objet de deux programmes de réhabilitation en cours de réalisation et témoignent de l’adaptabilité du logement social des années 1930 en milieu urbain. Toutefois, le contexte juridique, politique et urbain dans lequel évoluent les cités HBM, pose de nombreuses questions quant à leur avenir sur une échelle de temps plus longue. En effet, certaines contradictions entre l’état actuel de l’accès au logement et les nouvelles mesurent législatives nous mènent à nous interroger sur une potentielle forme de menace à l’égard de ces ensembles. Les HBM mériteraient de bénéficier d’une protection accrue quant à leur destination et à leur occupation permettant le maintien d’une population fragilisée en centre-ville.
ˆ

[dumas-02177010] Du programme au projet les instructions de l'ANRU en termes d'habitat face à la réalité des acteurs locaux : analyse de deux NPNRU : Port-de-Bouc et Alès

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La politique de la ville apparaît comme l’élément permettant de changer les territoires. Ne s’agirait-il pas d’un mythe ? Une nouvelle géographie prioritaire a été revue permettant à de nouveaux quartiers de bénéficier du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine est très attachée à la thématique de l’habitat au vu de son programme précédent. Comment l’ANRU a-t-elle évolué ? Est-ce le seul thème important à aborder ? Ce rapport permettra, par la comparaison de deux NPNRU, de voir si les instructions évoquées dans les documents officiels peuvent être modifiées dans la perspective d’un ANRU 3. Les acteurs locaux et institutionnels sont les premières cibles de ces documents pas toujours évidents à comprendre et à appréhender. La réalité est toute autre localement par rapport à une vision dite de Paris. Quelles sont les ambitions réelles de l’ANRU ? Comment les acteurs locaux perçoivent-ils les instructions ? Le NPNRU est-il un jeu d’acteurs et de négociation ?
ˆ

[dumas-02176977] Aménager, valoriser l'entrée est d'Angers : à la reconquête de cette entrée de ville

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Ce projet de fin d’études a été réalisé dans le cadre du Master 2 Urbanisme et Aménagement, parcours Design Urbain à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble. Il est le résultat d’une réflexion conduite sous la direction de Rémi Huneau, sur le devenir de l’entrée Est de l’agglomération d’Angers. Ce document se découpe en quatre parties, il présente dans un premier temps le contexte général de l’étude. Ensuite viendra le diagnostic du territoire d’intervention. Dans un troisième temps, je vous présenterai les stratégies d’ensemble, pour finir enfin avec le projet urbain.
ˆ

[dumas-02176781] Grenoble et ses pentes, à la recherche des ORÉADES de la résilience

HAL : Dernières publications le 07/11/2019 à 02:36:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

De nos jours, la question de la résilience et la capacité d’adaptation de nos villes face aux changements rapides mondiaux devient de plus en plus importante, que serait l’avenir de l’humanité face à ces changements brusques et soudains. Une supposition désormais réaliste, le monde est en changement ! La question de la résilience et de la capacité d’adaptation des métropoles enclavées déconnectées, devient une nécessité prégnante, que serait le sort de ces métropoles enclavées face à ces changements/perturbations ? La métropole de Grenoble, avec ses 670,000 habitants, enclavée et mal connectée au reste de la France, possède peu d’avantages renforçants sa capacité d’adaptation et d’induration face aux transformations, d’où la question de son avenir et de sa capacité de résistance aux chocs se pose comme une nécessité impérieuse. Dans le but de mieux comprendre l’articulation pente/plaine et en partant de l’hypothèse construite par la recherche « POPSU Grenoble Métropole », du rôle important de la pente dans la construction de la métropole Grenobloise résiliente de demain, ce document tente de revisiter les lignes de cette pente (montées, descentes, chutes, survol etc.) reliantes les massifs à la plaine urbanisée, et les retracer/regrouper sous forme d’une iconographie en un ATLAS des « Oréades » de la pente grenobloise, qui mettront un relief la ligne du temps de ces tracés de pente, leurs évolutions et surtout leurs possibles devenirs, et leurs éventuelles participations dans la construction du territoire de demain, plus résilient. Un autre travail de bandes dessinées et de cartes postales serait muni en parallèle sur les lignes de pentes, les Oréades invisibles, non réalisées, qui avaient influencé l’histoire actuelle du territoire et qui fabriquent un monde imaginaire d’un « Grenoble Parallèle » non vécu, existant dans l’histoire non dite du territoire.
ˆ

[dumas-02176860] Le modèle OFS/BRS comme un levier du développement local

HAL : Dernières publications le 30/10/2019 à 17:38:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Le modèle OFS/BRS est une nouvelle forme d’aide à l’accession à la propriété en France et ce depuis sa création par la Loi ALUR en 2014. Il vise la dissociation bâti/foncier qui a pour conséquence une énorme baisse du coût du logement. Ce modèle cherche à répondre aux limites des aides sociales existantes pour l’accession à la propriété, notamment par son caractère anti-spéculatif, et donc de sa valeur pérenne. Cette aide innovante vise à répartir de manière équilibrée les logements sociaux sur l’ensemble d’un territoire. Ainsi, le modèle OFS/BRS tend, à terme, à être diffuseur de mixité sociale par les localisations des premières opérations en France, situées très proche des centralités.