Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

HAL : Dernières publications

HAL : Dernières publications Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

[dumas-01868362] Comment utiliser et restituer les connaissances et avis des professionnels des services de ville travaillant sur le terrain, dans les plans directeurs et d'affectation concernant les espaces publics pour en f

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Aujourd’hui, une prise de conscience est en marche concernant les désires des habitants particulièrement (soit dans une idée réellement humaniste, une prévention aux opposition, du « charme » politique ou coup de communication...). Mais un acteur clé est bien souvent oublié dans ce genre de concertation des savoirs; les professionnels de terrain (jardiniers, cantonniers, police de proximité, éducateurs socio-culturel, conducteurs de bus, canalisateurs, service de la culture, service de la communication et de l’information, médiateurs...).
ˆ

[dumas-01880647] Les enjeux de la participation dans l'élaboration des documents de planification : quand l'avenir du territoire appelle la mobilisation de ses acteurs, l'exemple des projets de territoire à N&ic

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU) du 13 décembre 2000 a marqué en France un renouveau des exercices de planification. Ceux-ci s’inscrivent désormais à l’échelle du grand territoire et poursuivent des objectifs plus transversaux que la seule organisation physique de l’espace. Ce renouveau intervient dans un contexte de complexification sociétale, politique et territoriale généralisée qui s’accompagne d’une imprévisibilité grandissante de l’avenir. Ce contexte nécessite ainsi une révision des ambitions et des manières de faire de la planification : d’un processus linéaire (définition du plan, mise en œuvre du plan), celle-ci doit désormais faire preuve d’adaptabilité, sans pour autant perdre de vue les objectifs fixés initialement. La planification se veut désormais stratégique et spatialisée. Parmi les dimensions de cette nouvelle manière de planifier, ce mémoire s’intéresse plus particulièrement à la place de la participation dans la mise en œuvre de ces nouveaux exercices de planification. La participation est ici entendue au sens large de l’implication de l’ensemble des acteurs en tant que parties prenantes, qui concourent collectivement à la définition d’une vision partagée de l’avenir de leur territoire. Si le Schéma de Cohérence Territoriale est le document phare de cette évolution de la planification en France, ce mémoire fait le choix de s’intéresser à d’autres démarches de planification stratégique moins étudiées : les projets de territoire. Deux démarches de prospective territoriale seront analysées : le Projet de Territoire de Nîmes Métropole 2030 et la révision de la charte du Parc naturel régional de Chartreuse 2020-2035. Elles permettront de montrer la diversité des exercices et des contextes de mise en oeuvre avec néanmoins cette volonté commune d’impliquer largement pour coconstruire une vision fédératrice de l’avenir du territoire.
ˆ

[dumas-01842494] Traverser l'angoisse : situations d'agoraphobie en milieu urbain

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Notre recherche s’intéresse au rapport sensible des personnes agoraphobes à la ville. L’agoraphobie se définit comme la peur panique de ne pas pouvoir fuir ou trouver du secours. Par l’exacerbation de certains phénomènes perceptifs et les conduites que ceux-ci impliquent chez les personnes agoraphobes, certaines situations dont l’espace urbain regorge déclenchent des crises d’angoisse. Le détour par l’expérience sensible singulière des personnes agoraphobes est une manière d'interroger la complexité de la relation homme/environnement dans sa dimension plus générale. Notre travail vise ainsi à étudier les ressorts de la perception d’une personne souffrant d’un trouble anxieux spécifique, et tente de saisir les formes de maîtrise et d’évitement que ce dernier implique en contexte urbain et de mettre en perspective l’impact de la forme physique sur l’expérience sensible de la ville.
ˆ

[dumas-01839949] Répondre aux enjeux de sureté et de sécurité actuels dans l'espace public par l'aménagement urbain : le cas du réaménagement de la place de la Bastille

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

On observe une omniprésence des thèmes de la sureté et de la sécurité dans l’actualité. Ces derniers sont souvent présentés en augmentation par les médias (attentats, émeutes, etc.). Mais la sécurité et la sureté sont depuis longtemps l’une des principales préoccupations des villes. La forme de ces dernières a d’ailleurs beaucoup été conditionnée par la volonté de répondre aux enjeux sécuritaires auxquels elles étaient confrontées. Ces enjeux n’ont eu de cesse d’évoluer au fil du temps. Mais de nos jours les thématiques et enjeux en termes de sureté et de sécurité ont évolué et se sont diversifiés. Allant de la lutte contre les incivilités, aux actes malveillants, en passant par la gestion des foules. La manière d’y répondre et les risques qui y sont liés ont donc aussi changés.
ˆ

[dumas-01834378] L'effet de la communication touristique en ligne sur l'image de la destination : étude de cas l’Iran

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Malgré le fait que l’Iran est très diversifié en termes d’histoire et de nature, une image inappropriée de cette destination, dissimule cette Attractivité. L’Iran avait été toujours des problèmes à indiqué une image appropriée comme une destination touristique au monde. Ces dernières années les efforts ont été augmentés à l'aide de communications touristiques, surtout en ligne. Et maintenant, la question est de savoir si ces communications touristiques dans le cyberespace peuvent influencer l'image d'une destination comme l’Iran. La méthode de mur d’image en ligne a été réalisée pour collecter les donnes. Les résultats ont montré que les outils de communication touristique en ligne sur la destination de l’Iran sont efficaces pour former ou changer l’image de cette destination, parce que ces outils de communication sont des ressources d’information touristique qui ont un rôle important dans la formation de l’image.
ˆ

[dumas-01868704] Parcourir l'Oisans, un territoire partagé : la plaine dans son écrin

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Une expérience de territoire et de paysage sur la plaine du Bourg d’Oisans. Il s’agit d’un essai pour mettre en place une démarche et une méthode, le Parcours, dérivé de plusieurs formes d’arpentages et de marches pour capter et percevoir le territoire. Il faut ensuite transcrire cette récolte de perception via différents essais de représentation. La représentation permet de dresser un portrait du site, questionner son identité, raconter ses ambiances, mais aussi dans une étape de projection à questionner sa structure et son aménagement et amener les usagers et acteurs à voir autrement leurs territoires. Une étude pour proposer un regard nouveau et mettre en scène la plaine.
ˆ

[dumas-01834342] Paysages périurbains dans les métropoles alpines, vers une amélioration du cadre de vie : Grenoble-Alpes Métropole et le projet « LOS_DAMA ! »

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Mon stage professionnel s’est déroulé du 26/02/2018 au 30/06/2018 au sein de Grenoble-Alpes Métropole. J’ai découvert différentes structures de travail liées à ma mission principale qui fût de mettre en place deux activités pilotes locales du projet européen « LOS_DAMA ! » traitant des paysages périurbains dans les métropoles alpines. L’objectif principal de mon travail était de tenter d’inverser le regard dans le rapport entre Ville et Nature. La transversalité du sujet m’a permis de rencontrer des acteurs très différents ce qui fût une source d’enrichissement.
ˆ

[dumas-01842500] Une innovation de l'accession sociale à la propriété pérenne : l'OFS Métropolitain Grenoblois

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Les Organismes de Foncier Solidaire sont des organismes à but non lucratif qui ont pour objet d’acquérir et de gérer des terrains, bâtis ou non, en vue de réaliser des logements et de rester propriétaires du sol en dotant les ménages d’un droit réel sur le bâti. Cette dissociation de la propriété s’intègre dans un constat national qui plaide l’inefficience à long terme des outils d’aide à l’accession sociale à la propriété existants. Elle permet de pérenniser l’accession sociale et d’en faire profiter à plusieurs ménages. Les OFS français s’inscrivent donc dans une politique d’accession sociale nationale efficace mais dotée de limites. Ce sont des organismes juridiques complexes et expérimentaux. Plusieurs acteurs nationaux cherchent à en créer sur leurs territoires, dont Grenoble Alpes Métropole. Ils s’ajoutent à d’autres acteurs, ou territoires, qui ont déjà lancé des OFS. L’enjeu de ce projet est de comprendre l’historique de l’accession sociale française pour argumenter la mise en place des OFS en France et plus particulièrement à Grenoble, après avoir expliqué leur cadre juridique.
ˆ

[dumas-01834255] La ville à hauteur d'enfants

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Les enfants sont de moins en moins présents dans l’espace public. Ils sont moins mobiles, et surtout moins autonomes dans leurs déplacements. Autant d’éléments qui interrogent l’évolution des sociétés urbaines à l’heure des injonctions au développement durable et à l’accessibilité. Pourtant, les enfants demeurent un sujet discret des études urbaines. Nous proposons donc de prendre les enfants comme centre de perspective, de connaissance et d’action sur la ville. Pour cela, nous avons choisi une clef d’entrée particulière : la mobilité quotidienne. Car la mobilité des enfants est une question d’apprentissage de la ville ; mais aussi une expérience physique, sociale et sensible au quotidien. Cette démarche repose donc sur le croisement de plusieurs disciplines issues des sciences humaines et sociales avec le champ des études urbaines et de la mobilité. Nous proposons également de développer une approche sensible de la mobilité des enfants dans le territoire de la Métropole Européenne de Lille, afin de montrer que la multiplicité des perspectives est un moyen de construire des villes inclusives, et donc durables.
ˆ

[dumas-01834284] Dévitalisation des centres-villes et périurbanisation : le cas de Poitiers et des vallées du Clain

HAL : Dernières publications le 27/02/2019 à 23:48:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La dévitalisation des villes moyennes est un enjeu majeur de l’urbanisme en France, et concerne notamment Poitiers, ville de 87.000 habitants en 2015 pour une aire urbaine d’environ 230 000 habitants. La communauté de communes des Vallées du Clain, territoire rural au sud de Poitiers, voit sa population augmenter de manière importante et continue depuis les années 1970, et de nombreuses « centralités périphériques » accueillant commerces et activités se sont développées autour de Poitiers depuis la même date. Ce mémoire interroge les impacts de cette périurbanisation pour les habitants des Vallées du Clain et les acteurs du centre-ville de Poitiers.