Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

HAL-SHS - Urbanisme

HAL : Dernières publications Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

[halshs-00280142] Trop belle montagne ?

HAL-SHS - Urbanisme il y a 10 h et 51 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

En échos au dernier numéro de l'Alpe consacré à la cité dans la montagne, le géographe Grégoire Feyt, chargé de mission auprès de la communauté de communes de l'agglomération grenobloise, nous a fait parvenir cette réaction. Le dialogue s'est engagé avec André Pitte, directeur de la rédaction de l'Alpe : en substance, les villes alpines sont-elles condamnées à la médiocrité urbaine ?
ˆ

[halshs-00484513] L'imagerie territoriale : support et outil pour un diagnostic partagé des enjeux métropolitains

HAL-SHS - Urbanisme il y a 10 h et 51 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[hal-01590591] La maquette in situ comme pédagogie immersive du projet urbain. Des étudiants au coeur du quartier des Escanaux à Bagnols-sur-Cèze. A quoi joue-t-on ?

HAL-SHS - Urbanisme il y a 17 h et 45 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Notre communication s'appuie sur une expérience pédagogique réalisée entre novembre 2015 et janvier 2016 dans le cadre d'un atelier de projet urbain organisé pour des étudiants de Master 2 en Urbanisme et aménagement – parcours « design urbain ». La Communauté d'Agglomération du Gard Rhodanien et la Ville de Bagnols sur Cèze, commanditaires de cet atelier, ont invité la promotion à anticiper le prochain renouvellement urbain du quartier des Escanaux tout en prenant en compte les points de vue des habitants. Pour ce faire, l'équipe enseignante a mis en place un protocole singulier reposant notamment sur la réalisation de maquettes in situ. Les étudiants répartis en groupe de trois ont investi différents lieux du quartier des Escanaux (centre social ou médical, locaux du bailleur, café associatif, entrée d'immeuble...) pour matérialiser, finaliser et en définitive composer leur projet sous la forme de maquettes. A partir du récit de cette expérience pédagogique, les liens entre jeu - de construction et d'immersion – conception et urbanisme seront questionnés. Comment ces maquettes in situ articulent-elles invention, explicitation et écoute attentive ? Comment suscitent-elles une recomposition des relations entre étudiants, habitants et commanditaires - voire même enseignants ? Façonnent-elles en creux une pédagogie spécifique ? A quelles conditions pourrait-on alors parler de méthodologie du jeu ?
ˆ

[hal-01221628] Préconisation : Rive-de-Gier

HAL-SHS - Urbanisme il y a 17 h et 45 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Après avoir terminé la rédaction du diagnostic, l’ensemble des étudiants de master 1 de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble s’est attaché à la formulation de préconisations. De manière concrète la réflexion s’est traduite par la proposition de micro-projets intégrés dans une démarche de « co-construction ». Pour cela la philosophie de ces micros-projets s’inscrit dans une logique de forte adaptabilité et de dialogue. Pour amorcer ce travail, des éléments du diagnostic on été repris. Ainsi l’environnement en termes de nature et d’architecture ; la présence d’une mixité sociale et culturelle ; et la position privilégiée de Rive-de-Gier entre deux métropoles et dans la vallée du Gier sont autant d’atouts à valoriser aux yeux des Ripagériens et des personnes extérieures. Deux manières de mettre en place ces micro-projets sont proposées . Une première manière à caractère ponctuel. Des installations modulables culturelles ou récréatives seront présentes dans les lieux stratégiques de la commune. De plus des événements reposant sur une meilleure visibilité du foisonnement associatif viendront rythmer ces lieux. La deuxième approche plus technique et permanente sur le territoire concerne des aménagements de voirie. Ces transformations proposeraient une alternative à la voiture et plus particulièrement par la mise en place de pistes cyclables.
ˆ

[hal-01221592] Diagnostic : Rive-de-Gier

HAL-SHS - Urbanisme il y a 17 h et 45 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Ce dossier présente le résultat des réflexions communes entre les étudiants de deux masters de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble composante de l’Université Pierre-Mendès-France (sciences humaines & sociales). Il s’agit d’étudiant en première année de master UHCI (Urbanisme, Habitat et Coopération Internationale) et en seconde année de master Urbano. Depuis le mois de septembre 2014, les étudiants ont effectué un diagnostic du territoire à travers des exercices de statistiques, d’études de la morphologie urbaine, d’observations des usages et des ambiances d’espaces publics du centre-ville (UHCI) et des analyses sensibles de l’ensemble de la vallée (Urbano). Ces exercices ont demandé aux étudiants de se déplacer à plusieurs reprises sur le terrain entre octobre et janvier 2015. Un atelier a été organisé du 19 au 23 janvier 2015 à Rive-de-Gier conjointement entre les deux masters afin d’approfondir nos recherches et études par le prisme de quatre grands thèmes (Communauté & Identité; Espaces de loisirs & Sociabilité ; Nature & Ressources ; Métropolisation; Environnement bâti & Modes de vie). Conscients de l’importance de la collaboration, certain de nos travaux ont été publiés sur le laboratoire numérique Voyage-s dans la vallée, mis en place par un des commanditaires (l’équipe de recherche d’un projet PUCA « Expertises partagées dans la ville ordinaire »).
ˆ

[hal-01717369] La technologie gréco-romaine entre restitution et reconstitution. Lire entre les lignes, mettre en les mains

HAL-SHS - Urbanisme il y a 19 h et 32 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La technologie gréco-romaine est restée vivante et productive bien au-delà des frontières spatio-temporelles de la civilisation qui l’a vu naître. À travers ses enrichissements successifs, ses avatars, ou ses résurgences, le patrimoine technologique antique témoigne avec évidence que la circulation des savoirs et des techniques s’inscrit dans des espaces et des périodes culturelles décloisonnés. Le colloque caennais s’intéresse donc non seulement aux instruments et machines de l’Antiquité gréco-romaine en eux-mêmes mais aussi aux conditions, aux modalités et au sens de leur survie à travers les siècles. Il étudie, dans une perspective épistémologique, la réception du patrimoine technologique gréco-romain et il s’interroge sur les enjeux, les modalités et les contraintes de sa médiation aujourd’hui.
ˆ

[halshs-01979609] Eléments sur la continuité entre plans d'urbanisme colonial (Bône milieu XIXe-Début XXe siècles)

HAL-SHS - Urbanisme il y a 22 h et 55 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

.(Dans cet article, il est question d’éclairer des modes opératoires en urbanisme colonial. Tributaires des enjeux du moment, ces modes opératoires dévoilent certaines continuités entre deux plans parmi la large gamme des documents. Les thèmes et les dispositions qui sont contenus dans les PAEE (le second plan de 1932) l’ont été aussi dans le plan d’alignement qui lui est antérieur de sept décennies. Une fois examinés, ces thèmes et ces dispositions peuvent ouvrir la voie à d’autres questionnements quand à la postérité ou à la longévité des plans de la colonisation.
ˆ

[halshs-01346482] Quand les pierres pensent. Remarques sur les messages politiques des demeures seigneuriales dans l'Italie de la Renaissance

HAL-SHS - Urbanisme le 22/01/2019 à 10:07:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Dès la fin du XIIIe siècle, les formes de pouvoir familial et personnel se multiplièrent dans les villes de l’Italie centro-septentrionale. Si la plupart de ces expériences seigneuriales fut de courte durée, nombre d’entre elles parvint cependant à se maintenir pour prendre, dès la première moitié du XIVe siècle, un net tournant autoritaire. Une inscription délibérée dans l’espace urbain accompagna souvent l’établissement de la domination politique et sociale mais les demeures seigneuriales ne furent ni la traduction parfaite, dans la pierre, d’un plan tracé sur le papier, ni la matérialisation singulière d’un projet politique nouveau rompant avec les traditions antérieures. Le processus même de leur élaboration entretenait l’image d’une cité organique, stable et apaisée, dont l’ordre et la beauté auraient dû faire oublier les tensions sociales et politiques par lesquelles le gouvernement communal avait été dénaturé en un système de domination personnelle.
ˆ

[halshs-01316639] Le développement durable réinterroge-t-il les temporalités du projet urbain ?

HAL-SHS - Urbanisme le 21/01/2019 à 22:26:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

L’objet de l’article est d’interroger un éventuel renouvellement des temporalités des projets urbains à la suite de l’adoption de principes liés au développement durable. La référence au développement durable est en effet devenue incontournable dans la production et la gestion des espaces urbains. Si celui-ci constitue une notion par essence temporelle, en quoi transforme-t-il la façon de penser le temps des projets urbains? L’attention est portée aux temporalités du projet urbain, c’est-à-dire aux modes de temporalisation de l’action, à la fabrique des temps communs du projet urbain, à la façon dont les acteurs se préoccupent et se sentent concernés par la question des temps du projet et à leurs articulations avec les préoccupations relatives au développement durable. L’étude de trois projets urbains spécifiques montre que le projet urbain regroupe des temporalités multiples. L’enchevêtrement de temporalités liées à l’activité de projet, dans le contexte où le développement durable ne parvient pas à s’imposer comme fil directeur malgré les affichages, n’ébranle pas les temps de celui-ci. Il reste un temps annexe d’un processus complexe.
ˆ

[halshs-01985584] La nuit nouveau territoire des politiques publique

HAL-SHS - Urbanisme le 21/01/2019 à 16:53:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Espace-temps longtemps peu investi, la nuit est devenue un territoire sous pression, à la fois reflet et moteur des mutations des sociétés contemporaines. Muse et refuge traditionnel des artistes, la nuit est à la fois un observatoire, un marché investi par les acteurs économiques et le marketing, un support de revendications (droit à la ville, genre, jeunesse, nature, etc.), un espace-temps de mobilisation pour les citoyens, un territoire d’expérimentation et un nouvel enjeu pour les politiques publiques. Caricature du jour, elle révèle l’homme et l’humanité dans ses potentiels et ses contra¬dictions. Mieux, elle nous apprend beaucoup sur le jour et sur nos futurs possibles.