Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

HAL-SHS - Urbanisme

HAL : Dernières publications Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

[hal-01087783] La ville sous influence estudiantine

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[halshs-00978718] Créer les nouveaux lieux de la ville créative Les espaces de coworking

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Au milieu des années 2000 a émergé une forme nouvelle de lieux dédiés à l'accueil des entrepreneurs individuels ou créateurs de startups : les espaces de coworking (EC). Le phénomène est devenu mondial : en février 2013, on recensait 2500 espaces dans 60 pays. La croissance des EC est le fruit d'une économie numérique de la créativité, bénéficiant d'une ubiquité informationnelle, dans laquelle les "créatifs" sont à la recherche de tiers-lieux favorisant les liens de sociabilité et de collaboration. Les EC prennent part à un processus de production de la "ville créative", concept en vogue dérivé en partie des travaux de R. Florida sur la "classe créative". Dans une première phase, les EC étaient loués ou rénovés par des collectifs associatifs de création. Depuis quelques années, collectivités publiques et grandes entreprises se sont emparées du phénomène. L'EC est devenu un élément standard de structures plus complexes de type "incubateurs de startups", qui visent à créer des écosystèmes locaux favorables à la création et à l'innovation. Ces structures sont incorporées à des opérations plus vaste de reconversion économique et réhabilitation de quartiers industriels ou commerciaux anciens. La conclusion interroge la soutenabilité du mouvement à long-terme. Le coworking sera-t-il porté beaucoup plus loin par une révolution de fond du marché et de la géographie des lieux de travail, ou restera-t-il confiné dans une niche avec un rôle de vitrine dans les opérations de rénovation urbaine ?
ˆ

[halshs-01255454] L'éternel retour de Noé, ou l'inamendable spatialisme

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[hal-01247759] 50 ans de planifications et de dialogues

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[hal-01316300] Vieillir en ville, enjeux et stratégies

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[halshs-01316639] Le développement durable réinterroge-t-il les temporalités du projet urbain ?

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

L’objet de l’article est d’interroger un éventuel renouvellement des temporalités des projets urbains à la suite de l’adoption de principes liés au développement durable. La référence au développement durable est en effet devenue incontournable dans la production et la gestion des espaces urbains. Si celui-ci constitue une notion par essence temporelle, en quoi transforme-t-il la façon de penser le temps des projets urbains? L’attention est portée aux temporalités du projet urbain, c’est-à-dire aux modes de temporalisation de l’action, à la fabrique des temps communs du projet urbain, à la façon dont les acteurs se préoccupent et se sentent concernés par la question des temps du projet et à leurs articulations avec les préoccupations relatives au développement durable. L’étude de trois projets urbains spécifiques montre que le projet urbain regroupe des temporalités multiples. L’enchevêtrement de temporalités liées à l’activité de projet, dans le contexte où le développement durable ne parvient pas à s’imposer comme fil directeur malgré les affichages, n’ébranle pas les temps de celui-ci. Il reste un temps annexe d’un processus complexe.
ˆ

[halshs-01867600] G2I: géographie, informatique et internet

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Partant d’une expérience de terrain à Douala (Cameroun), ce papier présente la transposition des étapes d’une recherche en un enseignement destiné à des étudiants en licence de géographie. Le contexte de travail exposé, la feuille de route guidant la progression de l’apprentissage propose une succession de tâches. La problématique concerne le partage de l’espace urbain de la ville de Douala entre les activités formelles et informelles. Pour aborder cette question, des données sont pas à pas collectées, géocodées, géolocalisées, qualifiées, analysées spatialement, historicisées et finalement modélisées. A chaque étape, est produit un nouveau fichier qui conduit à des géovisualisations des données partagées en ligne. La progression G2I vers la solution au problème géographique posé (Géographie) passe par la progression des compétences dans l’usage des outils géomatiques (Informatique) et de l’environnement numérique de travail distant (Internet).
ˆ

[halshs-01369883] Objectiver le débat public sur les projets de tours dans le paysage urbain : stratégies, arènes, expertises

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[halshs-02217406] La preuve de la présence de la notice explicative dans le dossier d'enquête publique

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]
ˆ

[halshs-02217400] De la latitude du préfet révisant le plan d'occupation des sols incompatible avec un projet d'intérêt général

HAL-SHS - Urbanisme il y a 3 h et 22 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

[...]