Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc…

Revue électronique publiant des comptes rendus de publications récentes (ouvrages, numéros de revues) en sciences sociales Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

Jean-Claude Milner, Profils perdus de Stéphane Mallarmé. Court traité de lecture 2

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Serge Martin il y a 23 h et 23 min - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Ce deuxième « court traité de lecture », après celui sur Spinoza (Le Sage trompeur), a une vertu paradoxale qui caractérise bien l’écriture-pensée de Jean-Claude Milner : « la puissance du détail » (p. 126). Cette approche se réclame de la démarche de Daniel Arasse en peinture et permet ici de justifier ce titre emprunté à l’art pictural alors qu’il s’agit bien d’un portrait littéraire si ce n’est philosophique. Ce portrait opère par touches successives, six en l’occurrence, qui constituent autant de reprises à nouveaux frais de l’œuvre-vie de Stéphane Mallarmé (1842-1898) par l’herméneutique philosophique. Ces reprises, ou plutôt esquisses, seraient effacées successivement, à moins que leur succession ne visent une tentative de maîtrise voilée par le dispositif, mais assurée alors qu’i...

Fichier média :

profils_perdus-small141.jpg (Format JPG, 11.74 ko)
ˆ

Yanick Lahens, Littérature haïtienne. Urgence(s) d'écrire, rêve(s) d'habiter

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Dorian Debrand le 16/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La romancière haïtienne Yanick Lahens a inauguré la chaire annuelle Mondes francophones du Collège de France. Cet ouvrage est la retranscription de sa leçon inaugurale prononcée le 21 mars 2019. L’exercice est donc particulier, puisqu’il consiste à donner l’orientation d’une série de leçons à venir tout en y mêlant l’expérience propre du professeur. En tant qu’écrivaine haïtienne et intellectuelle engagée pour la reconnaissance de la spécificité d’Haïti, l’objectif de Yanick Lahens est limpide : nous parler d’Haïti, de son histoire singulière depuis sa révolution victorieuse menée dès la fin du XVIIIe siècle, mais aussi et surtout de sa littérature qui fut depuis lors mise au pinacle de cette civilisation.

Les premières lignes de l’ouvrage relatent sa propre expérience en France, lorsqu’...

Fichier média :

9782213712642-001-T-small141.jpg (Format JPG, 10.72 ko)
ˆ

Philippe Büttgen, Alain Rauwel (dir.), Théologie politique et sciences sociales. Autour d'Erik Peterson

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Léonard Amossou Katchekpele le 16/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Théologien protestant devenu catholique, lu et traduit en France de son vivant mais resté outsider toute sa vie, Erik Peterson et son œuvre demeurent mal connus, y compris dans les rangs des théologiens. En dépit d’une production abondante, Peterson (1890-1960) a peu publié de son vivant, et la disponibilité de ses œuvres tend seulement à s’accroitre depuis que Barbara Nichtweiß a entrepris un colossal travail de publication de ses inédits. D’autre part, les lecteurs du controversé juriste allemand Carl Schmitt connaissent Peterson essentiellement pour sa critique du projet de théologie politique schmittien.

Autour d’une première partie composée de dix études et d’une seconde partie incluant des traductions, le présent volume se situe d’ailleurs dans la continuité critique de cette récep...

Fichier média :

9782713227707-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 13.57 ko)
ˆ

James C. Scott, La domination et les arts de la résistance

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Igor Martinache le 14/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Est-ce le mouvement des Gilets jaunes et sa floraison d’expressions d’insubordination qui ont inspiré aux responsables des éditions Amsterdam l’idée de rééditer l’ouvrage de l’anthropologue libertaire James Scott, dix ans après la première traduction en français ? À moins que ce ne soit plus prosaïquement le fait que le premier tirage de cet essai initialement publié en 1992 et qui s’est rapidement imposé comme un classique des sciences sociales ait été épuisé dans la langue de Robespierre ? Comme le dirait James Scott lui-même, difficile de connaître les intentions exactes qui ont sous-tendu une telle décision, mais on ne peut que s’en réjouir, tant les nombreux mouvements sociaux en cours, en France et ailleurs (Chili, Algérie, Liban, Irak, Hong Kong, pour ne citer que ceux-là) donnen...

Fichier média :

9782354802011-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 31.01 ko)
ˆ

Jean-Noël Jouzel, Pesticides. Comment ignorer ce que l’on sait

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Corinne Delmas le 14/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Formalisée par Robert Proctor dans les années 2000, l’agnotologie est devenue un champ d’études dynamique sur la fabrique de l’ignorance. De nombreux travaux y révèlent comment divers acteurs (États, entreprises industrielles…) protègent leurs intérêts et orientent les politiques publiques en contrôlant la production et la circulation des connaissances scientifiques, voire en semant le doute sur les répercussions sanitaires et environnementales de leurs produits. Mais la production d’ignorance résulte de facteurs qui ne sont pas tous intentionnels, comme le montre ici Jean-Noël Jouzel. Dans son ouvrage issu de plusieurs enquêtes sur le thème de la connaissance et de la reconnaissance des liens entre pesticides et santé des agriculteurs en France et en Californie, J.-N. Jouzel propose un...

Fichier média :

9782724625202-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 9.05 ko)
ˆ

Olivier Le Cour Grandmaison, « Ennemis mortels ». Représentations de l'islam et politiques musulmanes en France à l'époque coloniale

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Sonia Taleb le 13/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Le politologue Olivier Le Cour Grandmaison poursuit ses recherches sur le fait colonial sous la Troisième République en consacrant son nouveau livre à l'histoire des représentations de l'islam et des musulmans en France, un objet de recherche encore peu investi. Revenant sur l'élaboration des représentations islamophobes, il en éclaire les origines savantes dans le contexte de légitimation scientifique des conquêtes et d'institutionnalisation des savoirs coloniaux et analyse leur influence sur les « politiques musulmanes » mises en application dans l'empire colonial. Les choix terminologiques sont clarifiés dès l'introduction et le développement se compose ensuite de cinq chapitres thématiques consacrés à la « République impériale » et aux politiques musulmanes, aux représentations esse...

Fichier média :

9782707190673-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 22.07 ko)
ˆ

Walter Stoczkowski, La science sociale comme vision du monde

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Sophie Maunier le 13/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

« Durkheim n’a eu de cesse de présenter sa sociologie comme scientifique. Mais était-ce vraiment de la science ? » (p. 159). Cette question quelque peu provocatrice constitue le fil directeur de cet imposant ouvrage de Walter Stoczkowski consacré à l’œuvre de Durkheim.

Ce livre est le fruit d’un enseignement d’une quinzaine d’années, au sein de l’École des hautes études en sciences sociales, consacré à la démonstration d’une idée : « mettre à jour les mécanismes sociaux et intellectuels dont l’action fait en sorte que des savants puissent créer des mondes chimériques capables de captiver notre imagination et d’anesthésier notre esprit critique » (p. 12). Pour démonter et décrypter ces mécanismes, l’auteur a choisi de porter son attention sur Émile Durkheim, figure tutélaire de la sociol...

Fichier média :

9782070128457_1_75-small141.jpg (Format JPG, 11.13 ko)
ˆ

Prisons : une réponse à Laurent Solini

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Gabriel Voisin-Moncho le 13/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

L’objectif de ce retour sur le droit de réponse fait à ma recension de l’ouvrage Prisons. Usages et appropriations des espaces carcéraux n’est pas d’alimenter une querelle qui a pour principale source une divergence de point de vue méthodologique. Je souhaite simplement repréciser la critique formulée dans le dernier paragraphe de mon compte rendu qui a, de toute évidence, offensé l’un des directeurs de l’ouvrage.

Pour commencer, je veux souligner que si l’expression « écologie sociale carcérale » a bien été reprise dans le compte rendu, il est exact que celui-ci ne revient pas sur l’« articulation originale entre une approche par l’expérience carcérale et une appréciation de l’espace telle qu’Isaac Joseph la pense en cherchant à faire tenir ensemble la micro-écologie urbaine, héritière...

Fichier média :

9791035103309-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 18.44 ko)
ˆ

Yann Potin, Jean-François Sirinelli (dir.), Générations historiennes

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Romain Lebailly le 13/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Aussi étonnant que cela puisse sembler au non-initié, l’historiographie est un champ particulièrement dynamique de la connaissance historique, et a connu de multiples évolutions depuis les années 1990. Cette évolution est notamment passée par une remise en cause du concept d’« école historique », auquel on a reproché d’écraser la diversité des parcours et de faire primer les affiliations intellectuelles sur le social et le politique. Néanmoins, depuis cette remise en cause, il n’existe plus de clé de compréhension aussi englobante dans le domaine. L’ouvrage collectif dirigé par Yann Potin et Jean-François Sirinelli propose en quelque sorte une piste nouvelle : analyser l’histoire de l’histoire à travers le concept de génération.

La cinquantaine de contributions de cet ouvrage s’appuie su...

Fichier média :

12147-generations-historiennes-small141.jpg (Format JPG, 25.65 ko)
ˆ

Patricia Commun et Raphaël Fèvre, Walter Eucken, entre économie et politique

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Mathieu Sadourny le 12/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Le développement des études sur le néolibéralisme ces dernières années a permis de mettre en lumière, notamment en langue française, un courant jusqu’à présent peu évoqué : l’ordolibéralisme. Des contributions récentes se sont ainsi penchées sur son influence dans l’élaboration du traité de Rome (1957) ou encore dans les statuts de la Banque centrale européenne. À l’instar des autres courants de la pensée économique, passés comme actuels, l’ordolibéralisme rassemble des auteurs dont les vues ne sont pas forcément convergentes sur tous les points abordés. C’est à l’examen d’un auteur en particulier, Walter Eucken, l’une des figures majeures de ce mouvement, que nous convie l’ouvrage récent de Patricia Commun et Raphaël Fèvre.

Il se compose d’un article, inédit en français, de Walter Eucke...

Fichier média :

29021100637290L-small141.jpg (Format JPG, 15.71 ko)