Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc…

Revue électronique publiant des comptes rendus de publications récentes (ouvrages, numéros de revues) en sciences sociales Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

Geoffrey Carrère, Camille Dumat, Marie-Christine Zélem (dir.), Dans la fabrique des transitions écologiques. Permanence et changements

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Sarah M. Munoz le 30/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Dans le discours politique, la transition écologique a supplanté le développement durable pour qualifier un « processus transitionnel » (p.12) visant à créer de nouveaux référentiels dans la lutte contre les changements climatiques. C’est ainsi que les auteurs présentent l’impératif d’écologisation sur lequel leur ouvrage se penche. Mêlant dimensions cognitives, politiques et sociales, ils s’y proposent d’observer comment différents modes d’organisation s’approprient et instrumentalisent l’environnement. Leur réflexion s’ancre dans le concept de transition écologique de Rob Hopkins, qu’ils appliquent à la multitude d’espaces, d’échelles et d’acteurs qui y participent, ceci afin d’examiner la complexité et les limites de ce paradigme. Dans une perspective qualitative, les contributions p...

Fichier média :

9782343151106r-small141.jpg (Format JPG, 16.65 ko)
ˆ

Michel Pialoux, Le temps d’écouter. Enquête sur les métamorphoses de la classe ouvrière

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Gaspard Sénéchal le 21/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Fruit d’un véritable travail d’édition et de présentation de Paul Pasquali, cet ouvrage rassemble douze textes rédigés entre 1975 et 1995 par Michel Pialoux, qui mettent au jour les rapports de domination et d’exploitation à travers lesquels se sont opérées la reproduction de la structure de classe et, simultanément, les recompositions internes de la classe ouvrière entre les années 1950 et le milieu des années 1990. C’est également l’occasion de (re)découvrir l’œuvre « à la fois classique et méconnue » du sociologue (p. 21) et, à travers elle, une certaine manière de concevoir la recherche en sciences sociales.

L’introduction et la postface, rédigées respectivement par Paul Pasquali et Stéphane Beaud, présentent Michel Pialoux comme un « artisan des sciences sociales » au double sens du...

Fichier média :

Couv.-Temps_ecouter_BAT-340x504-small141.jpg (Format JPG, 18.06 ko)
ˆ

Richard Popkin, Histoire du scepticisme, de la fin du Moyen Âge à l’aube du XIXe siècle

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Jean Zaganiaris le 20/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

L’ouvrage classique de Richard Popkin rend compte, avec un souci d’exhaustivité, de la présence intempestive du scepticisme au sein d’un monde social en constante mutation. En effet, proclamer le manque de fiabilité des sens et de la raison ou notre incapacité à déterminer un critère indiscutable de vérité a remis en cause, à des moments cruciaux de leur histoire, la posture hégémonique des religieux, des politiques mais aussi des philosophes eux-mêmes. C’est la nature de ces discours sceptiques, abordés d’un point de vue à la fois conceptuel et contextuel, que Richard Popkin restitue dans cet imposant ouvrage – paru initialement en 1960 et réédité pour la dernière fois en 2003 – dont Agone vient publier la traduction en français.

Partant de Savonarole pour s’arrêter à Pierre Bayle et a...

Fichier média :

9782748904130-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 9.77 ko)
ˆ

Pierre Schill, Réveiller l’archive d’une guerre coloniale

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Alain Messaoudi le 20/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Cet ouvrage est l’un des fruits d’un travail collectif de longue haleine, initié par un historien, Pierre Schill, qui a voulu partager avec quelques artistes l’intérêt et l’émotion suscités par la découverte d’une série de trente tirages photographiques non légendés qui témoignaient des violences d’une répression coloniale. Réveiller l’archive rassemble les résultats de l’enquête de Pierre Schill, qui a identifié le contexte et la date de production des images (la guerre italo-tripolitaine où le quotidien parisien Le Matin a envoyé fin 1911 un reporter), leur auteur, l’homme de lettres Gaston Chérau (1872-1937), et les a inscrites dans un corpus documentaire plus large (grâce au fonds Chérau conservé à la Bibliothèque de l’Arsenal et à des documents restés en possession de la famille). ...

Fichier média :

9782354281410-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 14.36 ko)
ˆ

Jean-François Aenishanslin, Les pensées parallèles. Husserl et Freud

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Samuel Lézé le 20/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Entre 1890 et 1930, le problème de l’esprit forme un « moment » philosophique faisant cohabiter des œuvres singulières comme celles de Husserl ou de Freud. Or, l’appartenance de ces auteurs à un même moment ne facilite en rien l’analyse de la genèse de leurs pensées respectives. Bien au contraire, les similitudes peuvent les brouiller. Cette difficulté n’était pas formulée dans l’article séminal de l’historien Quentin Skinner, qui pensait justement dissoudre les dérives méthodologiques de la décontextualisation des œuvres dans l’analyse de leur « contexte de signification ». Mais alors, contextualiser ne revient-il pas à dissoudre aussi la singularité de l’auteur ? L’objectif de Jean-François Aenishanslin est de défendre la thèse inverse en faisant jouer les focales de son analyse sur l...

Fichier média :

9782889011216-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 13.19 ko)
ˆ

Nicolas Bancel, Le postcolonialisme

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Eddy Banaré le 19/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Depuis sa création aux Presses universitaires de France en 1941, la collection « Que sais-je ? » s’est donné pour ambition de proposer des points de repère ou du moins des outils méthodologiques aidant à appréhender de manière rigoureuse la densité conceptuelle d’un domaine. Identifiant et répondant à une demande sociale (souvent polémique), la centaine de pages confiées à des spécialistes reconnus fournissent l’essentiel. Ce nouveau volume composé par l’historien Nicolas Bancel s’inscrit dans le prolongement de celui de Marcel Dorigny sur Les abolitions de l’esclavage en 2018. Il suggère dans l’espace public français une volonté d’approfondir notre connaissance des liens entre l’époque contemporaine et le passé colonial, en les abordant sous des angles sociologiques, politiques et juri...

Fichier média :

1569288752_9782130814405_v100-small141.jpg (Format JPG, 21.59 ko)
ˆ

Jean-Claude Milner, Profils perdus de Stéphane Mallarmé. Court traité de lecture 2

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Serge Martin le 17/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Ce deuxième « court traité de lecture », après celui sur Spinoza (Le Sage trompeur), a une vertu paradoxale qui caractérise bien l’écriture-pensée de Jean-Claude Milner : « la puissance du détail » (p. 126). Cette approche se réclame de la démarche de Daniel Arasse en peinture et permet ici de justifier ce titre emprunté à l’art pictural alors qu’il s’agit bien d’un portrait littéraire si ce n’est philosophique. Ce portrait opère par touches successives, six en l’occurrence, qui constituent autant de reprises à nouveaux frais de l’œuvre-vie de Stéphane Mallarmé (1842-1898) par l’herméneutique philosophique. Ces reprises, ou plutôt esquisses, seraient effacées successivement, à moins que leur succession ne visent une tentative de maîtrise voilée par le dispositif, mais assurée alors qu’i...

Fichier média :

profils_perdus-small141.jpg (Format JPG, 11.74 ko)
ˆ

Philippe Büttgen, Alain Rauwel (dir.), Théologie politique et sciences sociales. Autour d'Erik Peterson

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Léonard Amossou Katchekpele le 16/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Théologien protestant devenu catholique, lu et traduit en France de son vivant mais resté outsider toute sa vie, Erik Peterson et son œuvre demeurent mal connus, y compris dans les rangs des théologiens. En dépit d’une production abondante, Peterson (1890-1960) a peu publié de son vivant, et la disponibilité de ses œuvres tend seulement à s’accroitre depuis que Barbara Nichtweiß a entrepris un colossal travail de publication de ses inédits. D’autre part, les lecteurs du controversé juriste allemand Carl Schmitt connaissent Peterson essentiellement pour sa critique du projet de théologie politique schmittien.

Autour d’une première partie composée de dix études et d’une seconde partie incluant des traductions, le présent volume se situe d’ailleurs dans la continuité critique de cette récep...

Fichier média :

9782713227707-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 13.57 ko)
ˆ

Yanick Lahens, Littérature haïtienne. Urgence(s) d'écrire, rêve(s) d'habiter

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Dorian Debrand le 16/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La romancière haïtienne Yanick Lahens a inauguré la chaire annuelle Mondes francophones du Collège de France. Cet ouvrage est la retranscription de sa leçon inaugurale prononcée le 21 mars 2019. L’exercice est donc particulier, puisqu’il consiste à donner l’orientation d’une série de leçons à venir tout en y mêlant l’expérience propre du professeur. En tant qu’écrivaine haïtienne et intellectuelle engagée pour la reconnaissance de la spécificité d’Haïti, Yanick Lahens poursuit un objectif limpide : nous parler d’Haïti, de son histoire singulière depuis sa révolution victorieuse menée dès la fin du XVIIIe siècle, mais aussi et surtout de sa littérature qui fut depuis lors mise au pinacle de cette civilisation.

Les premières lignes de l’ouvrage relatent la propre expérience de Yanick Lahen...

Fichier média :

9782213712642-001-T-small141.jpg (Format JPG, 10.72 ko)
ˆ

Jean-Noël Jouzel, Pesticides. Comment ignorer ce que l’on sait

Liens-Socio - Lectures - Urbanisme, Arc… par Corinne Delmas le 14/01/2020 à 00:00:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Formalisée par Robert Proctor dans les années 2000, l’agnotologie est devenue un champ d’études dynamique sur la fabrique de l’ignorance. De nombreux travaux y révèlent comment divers acteurs (États, entreprises industrielles…) protègent leurs intérêts et orientent les politiques publiques en contrôlant la production et la circulation des connaissances scientifiques, voire en semant le doute sur les répercussions sanitaires et environnementales de leurs produits. Mais la production d’ignorance résulte de facteurs qui ne sont pas tous intentionnels, comme le montre ici Jean-Noël Jouzel. Dans son ouvrage issu de plusieurs enquêtes sur le thème de la connaissance et de la reconnaissance des liens entre pesticides et santé des agriculteurs en France et en Californie, J.-N. Jouzel propose un...

Fichier média :

9782724625202-475x500-1-small141.jpg (Format JPG, 9.05 ko)