Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

Flux RSS - ENSA Strasbourg

Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

Chandigarh : de la ville moderne à la ville contemporaine

Flux RSS - ENSA Strasbourg par LibsigG le 19/11/2019 à 16:32:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Chandigarh : de la ville moderne à la ville contemporaine

Chandigarh est organisé en zones indépendantes, selon quatre fonctions: l’habitat, le travail, les loisirs et la circulation.
La réalisation de la ville lui permet de reformuler les préceptes de sa doctrine urbanistique en tenant compte de certaines leçons de l’urbanisme anglo-saxon, de ses propres expériences de la vie indienne. Il renonce à la verticalité de la Ville radieuse et de ses unités d’habitation et favorise une ville horizontale faite de maisons et laissant une large place à la végétation.

Le Corbusier travaille ainsi sur la nouvelle capitale du Pendjab de 1951 à sa mort en 1965, avec l’aide de ses associés Pierre Jeanneret, Maxwell Fry, Jane B. Drew et d’architectes indiens.

Chandigarh est aussi le fruit d’un intense travail de ses trois partenaires et de jeunes architectes indiens. Sans eux, Chandigarh n’aurait jamais vu le jour. L’exposition souhaite À l'occasion du cinquantenaire de la mort de Le Corbusier, la Cité de l’architecture & du patrimoine présente une exposition consacrée à Chandigarh, seul projet urbain de grande ampleur de l'architecte.

La ville est inaugurée le 7 octobre 1953.
Prévue pour 150000, puis 500000 habitants, sa population s’élève aujourd’hui à près d’un million et demi de citadins.
Les riches commerçants et industriels de Delhi ont été et sont nombreux à venir s’installer à Chandigarh.

Le développement des communications a placé la ville à trois quarts d’heure de vol de la capitale New Delhi. Par ailleurs, la ville bénéficie d’un climat subtropical plus agréable que celui de Delhi et possède, depuis sa création, de nombreux équipements scolaires publics, des dispensaires, des musées, des équipements sportifs.

Elle offre à ses habitants de nombreux services culturels et des commerces.
Son hôpital et son université en font une ville de premier rang en Inde dans le domaine de la santé et de l’enseignement supérieur scientifique. Enfin, Chandigarh a su attirer des entreprises de la nouvelle économie numérique.
Pour ces raisons mais aussi parce que les Indiens la considèrent comme l’une des plus belles et plus agréables villes à vivre du pays, Chandigarh est célébré comme «la Suisse de l’Inde», une ville modèle symbole et figure optimiste de la démocratie indienne.

 


Une conférence par :

ENRICO CHAPEL
Architecte docteur en urbanisme et aménagement, habilité à diriger des recherches, il est professeur à l’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse. Il a notamment travaillé sur les Congrès internationaux d’architecture moderne (CIAM) et l’urbanisme en France et en Italie et a publié différents ouvrages consacrés à l’urbanisme.

THIERRY MANDOUL
Architecte et docteur en architecture, il enseigne à l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais.
Il a publié plusieurs ouvrages sur l’architecture et la ville moderne et contemporaine et participé au commissariat de plusieurs expositions. Il développe depuis trois ans un enseignement de projet sur Chandigarh dans le cadre du programme pédagogique international de l’ENSA Paris-Malaquais.

Événement / Conférence
Jeudi 28 Novembre 201918h30
ˆ

BAST I C-15 Í Cycle AJAP

Flux RSS - ENSA Strasbourg par LibsigG le 14/11/2019 à 11:47:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

BAST I C-15 Í Cycle AJAP

« Un projet n’est pas une envie d’auteur mais une suite logique de choix. »

BAST : Bureau Architectures Sans Titre - LAURÉATS AJAP 2018

Louis Leger (1989), Laurent Didier (1984) et Mathieu Le Ny (1983) sont respectivement diplômés de l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse en 2009 et 2008, et de l’École d’architecture, de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée en 2012.

Ils se refusent à lire l’abstraction de leur réalisation comme une posture esthétique,ils y voient le résultat du minimalisme des gestes auquel ils aspirent. 

Leur architecture est éthérée, bricolée, ambiguë – qu’est-ce qui était là ? Qu’est-ce qui ne l’était pas ? –, explicitement reliée à cette nouvelle école brutaliste qui stimule les jeunes Européens (Bruther, De Vylder Vinck Taillieu, H Arquitectes). Mais elle n’est pas ultra-dessinée, plutôt calée sur le chantier. On imagine qu’à chaque projet, la négociation interne est animée car tout le monde s’affirme. Nous n’en saurons rien, la concertation ne sort pas de l’agence. Bast maîtrise discours et image. Sur Instagram, seuls les chantiers, les processus – le cœur du sujet – ont droit de cité. Pas la peine de courir après des textes qui parlent des réalisations : « Le projet se suffit à lui-même », répondent les architectes. Francs et radicaux, comme leur production. On comprend que selon eux, seuls les méthodes et les dispositifs doivent préoccuper. « Si on pouvait faire un tableau Excel pour concevoir nos projets, ce serait parfait ».

 Basés à Toulouse, ils transforment la SARL Bast en scop Arl en 2016.

Événement / Conférence
Jeudi 21 Novembre 201918h30
ˆ

Exposition de Projets de Fin d'Études

Flux RSS - ENSA Strasbourg par prc@strasbourg.archi.fr le 11/10/2019 à 16:22:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Exposition de Projets de Fin d'Études

7 ateliers, 7 projets !
L'Ensas vous propose une selection de ses meilleurs projets de fin d'études 2019.

Cette exposition est non seulement l’occasion de découvrir une sélection de travaux de jeunes titulaires du diplôme d’État d’architecte de l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, mais aussi d’embrasser la multiplicité des formes ou des interventions de l’architecture. De l’édifice au territoire, de la chambre à coucher à la zone d’activité commerciale, les architectes créent, assemblent, traduisent et expriment des savoirs et expertises diverses en équipe avec l’ensemble des corps de métiers de la construction et de l’aménagement du territoire, au service du projet, du cadre de vie et de l’usager.

Entrée libre.
Du lundi au vendredi, de 10h à 13h et de 14h à 17h.
Le samedi de 10h à 12h et de 14h à 16h.

Vous pouvez égallement retrouver ICI l'ensemble des projets.

Exposition
Vendredi 11 Octobre 2019 - Samedi 26 Octobre 2019
ˆ

Bauhaus: Une histoire critique des discours fonctionnalistes et rationalistes

Flux RSS - ENSA Strasbourg par LibsigG le 02/10/2019 à 11:33:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Bauhaus: Une histoire critique des discours fonctionnalistes et rationalistes

Entrée gratuite sur inscription avant le 27.10 // Eintritt frei, Anmeldung erforderlich bis zum 27.10

Dans le cadre du centenaire du Bauhaus, qu’une équipe franco-allemande d’enseignants-chercheurs, architectes, philosophes et historiens, propose un programme de rencontres, ateliers, conférences et une exposition sur le thème «Le Bauhaus international ? Un regard critique sur les discours fonctionnalistes des années 1920 et sur leur réception jusqu’à nos jours». Quatre séquences questionneront de manière transversale le Bauhaus et ses influences en Europe : en urbanisme, architecture, art et design et pédagogie en école d’architecture et d’arts. Ces journées d’études transdisciplinaires s’adressent aux mondes l’art, de l’architecture et de l’urbanisme. Professionnels, doctorants, étudiants, enseignants-chercheurs et esthètes, sont invités à se joindre aux différents rendez-vous.

// Das Bauhaus wird in der Architektur häufig mit funktionalistischen und rationalistischen Diskursen und Konzepten in Verbindung gebracht. Der intellektuelle Austausch zu diesem Thema, das Experimentieren mit der Industrialisierung und die Fertigbauweise haben dazu beigetragen, das Bauhaus als Ursprung funktionalistischer Architektur und Stadtplanung zu betrachten. Der Funktionalismus war jedoch immer schon Gegenstand von Diskussionen. Ziel dieser Studientage ist es, das Bauhaus und die europäische Avantgarde, die sich mit den unterschiedlichsten Aspekten von Funktionalismus auseinandergesetzt hat, zu hinterfragen, ihre Wirkung zu untersuchen und ihre heutige Relevanz zu überprüfen.

Événement organisé par l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, die Technische Universität Dresden & das Karlsruher Institut für Technologie.
Avec le soutien de l’Université Franco-Allemande  // Deutsche Französische  Hochschule et des Journées européennes de l’architecture.

 

 Réservez vos billets

Événement / Conférence / International / Recherche
Mardi 29 Octobre 2019 - Jeudi 31 Octobre 2019

ˆ

Expressions d'Architectures | Projets de Fin d'Études 2018

Flux RSS - ENSA Strasbourg par prc@strasbourg.archi.fr le 19/09/2019 à 10:10:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Collection: 
Collection des PFE

Expressions d'Architectures | Projets de Fin d'Études 2018

Auteur(s): 
ENSAS
Éditeur(s): 
Ensas
Date de publication: 
Septembre, 2019
Pages: 
200

Le projet d’architecture est une discipline unique dans le paysage de l’enseignement supérieur. Il convoque en un seul lieu des savoirs multiples : connaissances transmises par les pairs, Histoire, données factuelles, d’où jaillit la production architecturale. L’Architecture est la discipline qui marie les antagonismes et crée des correspondances entre eux : intuition et logique, économie et expression, tradition et science fiction, société et individu.

Ateliers 2017-2018
  • Architecture, art et technique avec Thierry REY. Questionner le projet d’architecture dans son processus de création, développer une bonne maitrise technique.
  • Architecture et complexité avec Dominique COULON. Le projet : ses sources, son articulation avec le monde, mais aussi ses «contraintes» et ses fondamentaux  et ceux qui relèvent du contexte.
  • Architecture, Théorie et Projet avec Olivier GAHINET. Travailler en autonomie et se confronter à son choix de programme et de site, «trouver le projet dans les projets».
  • Architecture, ville et territoires avec Cristiana MAZZONI. Lieu d’exploration des grandes questions liées au projet architectural dans les métropoles contemporaines.
  • Architecture versus urbanité avec Georges HEINTZ. Confronter et faire interagir architecture, design urbain, paysage et réflexions sur le territoire.
  • Espace et société avec Étienne FALK. Avoir un rapport critique avec l’architecture et un rapport autocritique avec le projet architectural, réinterroger son savoir-faire. 
  • Mutations avec François-Frédéric MULLER. Restauration, réhabilitation ou reconversion architecturales, interventions sur le patrimoine architectural.

 

Consulter la publication en ligne sur ISUU
titre alternatif pour fil d'actualités: 
Publication des Projets de fin d'études 2018
ˆ

La comédie des Halles, ou le fabuleux destin d’un « projet urbain » - Critiques détectives, III

Flux RSS - ENSA Strasbourg par LibsigG le 19/07/2019 à 09:38:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

La comédie des Halles, ou le fabuleux destin d’un « projet urbain » - Critiques détectives, III

Le centre de Paris n’en finit pas de se « réinventer ». Dernière mésaventure en date, la réhabilitation du quartier des Halles – ou plutôt celle de sa rénovation précédente – qui entre 2003 et 2019 a bouleversé une nouvelle fois ce quartier déjà traumatisé. Symbolisée par la spectaculaire couverture du célèbre Forum – le grand toit jaune dit la « Canopée » – et par un jardin voulu vertueux, l’opération recouvre en fait des motivations et des stratégies bien moins explicites de la part de sa myriade d’acteurs. Cette enquête se propose de les explorer, avec leurs conséquences. Sur ce site témoin de toute l’histoire de Paris se révèlent alors les dessous de la condition urbaine à l’heure de la mondialisation.

Françoise FROMONOT est architecte DPLG. Enseignante TPCAU à l'ENSA Paris Belleville, elle est la co-fondatrice de la revue d'architecture Criticat.
Elle est l'auteur de nombreux ouvrages notamment sur Glenn MURCUTT, ou sur la passerelle Solferino de Marc MIMRAM, mais aussi sur le paysage de la ville de Sydney. Elle nous propose dans cette conférence "Critiques détectives" son regard de critique d'architecture, à travers des investigations ménées comme de véritables enquêtes.

 

 

Événement / Conférence
Mardi 15 Octobre 201918h30
ˆ

Can Gio | Urban Studio

Flux RSS - ENSA Strasbourg par prc@strasbourg.archi.fr le 01/07/2019 à 17:29:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Collection: 
Urban Studio

Can Gio | Urban Studio

Éditeur(s): 
Ensas
Date de publication: 
Juin, 2019
Pages: 
96 pages

La démarche de l’Urban Studio propose aux étudiants de l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg de travailler dans un contexte réel tout en développant des projets prospectifs sur notre cadre de vie.

En octobre 2017, l'École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg - ENSAS (institution associée du Université de Strasbourg) et le Ho Université de technologie de Chi Minh-Ville (Université Bach Khoa - BKU) signé un protocole d'entente confirmant leur intérêt mutuel à
développer un partenariat pour la coopération et échange dans les domaines de l'architecture et planification et conception urbaines.
Grâce à la collaboration des étudiants, du personnel et d'échanges, les partenaires visent à développer des projets autour de thèmes d'intérêt commun, y compris la développement de nouveaux futurs urbains et paysages ruraux, transformation de la ruralité l’écotourisme et le changement climatique. Ces sujets d'actualité trouvent résonance à la fois au Vietnam et en France, ainsi que dans le villes de Ho Chi Minh et de Strasbourg.
Pour le projet en cours, les partenaires propose d'organiser deux ateliers sur des thèmes qui se croisent, le premier à Ho Chi Minh Ville en 2018, et le second à Strasbourg en 2019. Ce projet est également mené en collaboration avec les Ateliers Varan.
Les Ateliers Varan sont bien implantés expertise en développement de documentaire cinématographiques au Vietnam, formant des cinéastes vietnamiens  pour raconter les réalités de la vie dans leur pays et, en utilisant une approche socioanthropologique, pour transmettre une vision complémentaire et objective de leur terre à travers le film.
Pour le premier atelier en 2018, les partenaires avaient combiné leurs connaissances, compétences et expérience pour étudier la péninsule de Can Gio , au sud de Ho Chi Minh Ville.
Le sujet central d'étude a été la résilience des mangroves et des l'économie locale dans le contexte de l'écotourisme développement dans la région.

Retrouvez aussi les vidéos tournées sur place par nos étudiants en collaboration avec des étudiants locaux :
https://www.strasbourg.archi.fr/banque-poetique?tid=932
Ens. Responsable : Anne Jaureguiberry

 

 

Consulter la publication en ligne
titre alternatif pour fil d'actualités: 
Publication : Urban Studio | Can Gio
ˆ

zap_02 Penser le logement

Flux RSS - ENSA Strasbourg par prc@strasbourg.archi.fr le 24/05/2019 à 15:42:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

ISBN: 
en cours
Collection: 
zap

zap_02 Penser le logement

Auteur(s): 
collectif
Éditeur(s): 
Ensas
Date de publication: 
Mai, 2019
Pages: 
60

zap, magazine de l'ENSAS édité avec la complicité experte de chicmedias, a pour vocation de diffuser la culture architecturale en s'appuyant sur les activités de l'école, l'expertise de ses enseignants et enseignants-chercheurs et les visions de ses étudiants. Edité à 4000, il est diffusé gratuitement dans Strasbourg et Eurométropole.
Le thème du second numéro est "Penser le logement".

zap_02

 lire la version en ligne

 

Vous souhaitez contribuer au prochain numéro ? Contactez Frédérique JEANROY à frederique.jeanroy@strasbourg.archi.fr

 

Lien ISSUU :
titre alternatif pour fil d'actualités: 
zap_02 est sorti, sur le thème Penser le logement
ˆ

conférence 'Roland Schweitzer, une vie d'architecture, entre Alsace et Japon'

Flux RSS - ENSA Strasbourg par LibsigG le 21/05/2019 à 18:25:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

conférence 'Roland Schweitzer, une vie d'architecture, entre Alsace et Japon'

Passionné par l’utilisation du bois tant dans l’architecture vernaculaire que dans la construction japonaise, Roland Schweitzer en a fait l'un des traits marquants de son architecture. La présentation de ses réalisations et de ses convictions par la voix de deux de ses élèves de générations différentes dévoile des pans méconnus de l’œuvre de cet Alsacien décédé cet été.


Dominique GAUZIN-MÜLLER, élève de Roland Schweitzer de 1978 à 1984 et enseignante à l'ENSAS, est spécialiste de l’architecture écologique et de la construction en bois et en terre.

Daniel LE COUÉDIC a été élève de Roland Schweitzer de 1969 à 1974. Architecte DPLG et docteur d’État en histoire contemporaine; il est professeur émérite à l’Université de Bretagne Occidentale où, de 1977 à 2007, il a été successivement directeur de l’Institut de Géoarchitecture puis du laboratoire de recherche « Conception, aménagement et gestion du cadre bâti et de l’environnement » (EA 2219). 

Événement / Conférence
Mardi 28 Mai 201918H30
ˆ

POPSU 1 : Strasbourg, du port au système métropolitain portuaire ?

Flux RSS - ENSA Strasbourg par prc@strasbourg.archi.fr le 13/05/2019 à 16:37:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

POPSU 1 : Strasbourg, du port au système métropolitain portuaire ?

Désormais campée sur le Rhin, Strasbourg métropole des Deux-Rives va aujourd’hui à la rencontre de son port et « se jette à l’eau ».

Pourtant, le système portuaire strasbourgeois n’est-il pas paradoxalement en train de se « noyer », victime d’une déconnexion accélérée avec son territoire : entraves et isolement des sites portuaires, rejets des fonctions portuaires traditionnelles ? Vers quelles nouvelles réciprocités peut-on (ré)orienter cet apparent désir de rencontre ville/port ? Qu’est-ce que la métropolisation fait au port ? Qu’est que le port fait à la métropolisation ? Le nécessaire passage de la notion de port-site à celle de port-réseau invite aux hypothèses suivantes :

D’une part, la question portuaire semble être devenue une clé importante de compréhension et d’organisation du devenir métropolitain strasbourgeois.

D’autre part, la réinterprétation du grand paysage (l’eau et sa confluence) et de sa gestion (la fluvialité) s’établissent aujourd’hui comme constitutives du projet métropolitain strasbourgeois.

Les laboratoires AMUP, LIVE, MRTE et l’Association de Prospective Rhénane, en collaboration avec l’Eurométropole de Strasbourg, vous invitent au Séminaire #1 POPSU métropole, une table-ronde des acteurs pour réfléchir aux diverses dimensions métropolitaines des fonctions portuaires et à leurs combinaisons : logistique et dimensions circulatoire, métabolisme et dimension productive et durable, toile des voies navigables et dimension territoriale, gouvernance métropolitaine et dimension politique.

Teléchargez le programme

Conférence / Recherche
Mercredi 15 Mai 201914H I 18H