Leed

Se souvenir de moi

Raccourcis clavier

  • m marque l’élément sélectionné comme lu / non lu
  • l marque l’élément précédent comme non lu
  • s marque l’élément sélectionné comme favori / non favori
  • n élément suivant (sans l’ouvrir)
  • v ouvre l’URL de l’élément sélectionné
  • p élément précédent (sans l’ouvrir)
  • espace élément suivant (et l’ouvrir)
  • k élément précédent (et l’ouvrir)
  • o ou enter ouvrir l’élément sélectionné
  • j change le mode d'affichage de l'article (titre, réduit, complet)
  • h afficher/masquer le panneau d’aide

Flux RSS - ENSA Strasbourg

Voir les Non lu | Plus vieux en premier
ˆ

Appel à contributions: Profession? Architectes

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Frédérique JEANROY le 10/11/2020 à 18:30:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Recherche
10 nov 2020-11 jan 2021

Appel à contributions: Profession? Architectes

Colloque pluridisciplinaire Profession? Architectes
Métier, profession ou filière, entre permanence et instabilité des formes de la pratique architecturale : comment penser les liens entre les acteurs d’un champ de l’architecture en recomposition ? 

Ce colloque a pour objet d’analyser dans une perspective interdisciplinaire les pratiques des architectes en interrogeant leurs relations interprofessionnelles, pédagogiques et « intraprofessionnelles ». Il s’agit d’enrichir le dialogue entre les différents acteurs engagés dans le milieu de l’architecture : praticien.e.s, théoricien.e.s, enseignant.e.s et chercheur.euse.s notamment afin de questionner la pluralité et la diversité du champ. Ainsi, les contributions peuvent émaner de toutes les disciplines concernées par la pratique et la recherche en architecture. Nous espérons que ce pluralisme pourra permettre l’émergence de rencontres et d’échanges fructueux entre acteurs, à même d’apporter des clés de lecture sur les dynamiques qui animent le champ de l’architecture.
Le projet profession propose d’interroger un groupe professionnel — les architectes — en éclairant ses tensions, contradictions ou coopérations. Autour d’un titre, celui d’architecte, se développe une multitude de pratiques. Comment nommer ces agents formés à l’architecture mais ne pouvant prétendre au port du titre ?
Dans le cadre de la rédaction de cet argumentaire, nous avons fait un choix sémantique. Nous retenons la notion d’« architectes » dans une acception élargie qui inclut l’ensemble des agents — hommes et femmes — formés à l’architecture et oeuvrant au sein du champ de l’architecture. Toutefois, un des objets de ce projet consiste à interroger cette différenciation entre les détenteurs du titre et l’ensemble des acteurs formés ou oeuvrant au sein des écoles d’architecture.
À la suite du colloque, un numéro des Cahiers du LHAC sera consacré au projet. Les intervenants pourront être invités à retravailler leurs communications en vue d’une publication.

Modalités de contribution
Les propositions de communications sont attendues pour le lundi 11 janvier 2021 à l’adresse: colloque-profession-architectes@nancy.archi.fr
Ces dernières comprendront un résumé de la communication en français ou en anglais de 2500 signes — espaces et notes compris, hors bibliographie facultative — et préciseront l’axe dans lequel le communicant souhaite s’inscrire.
Les réponses aux communicants seront diffusées en février 2021. Le colloque aura lieu les 21 et 22 avril 2021 à l’ENSA Nancy. Les modalités précises de l’organisation de ce colloque seront communiquées ultérieurement, en fonction du protocole sanitaire qui sera en vigueur.

Date d’envoi des propositions 11 Jan. 2021
Conférences Janv-Mars 2021
Colloque 21-22 Avr. 2021
Mots-clés: architecte, métier, profession, pratique, identité et statut professionnels

Comité d’organisation
Cécile Fries-Paiola (architecte DE, maître de conférences en Sciences humaines et sociales à ENSA-Nancy)
Mirjana Gregorcic (sociologue, doctorante au 2L2S, Université de Lorraine)
Mélanie Guenot (architecte DE, doctorante au LHAC et à l’AMUP,
ENSA-Nancy, ENSA-Strasbourg et INSA Strasbourg département Architecture)
Somia Merriout (architecte DE, doctorante à l’AMUP, ENSA-Strasbourg et INSA Strasbourg département Architecture)
Mathilde Thiriet (architecte DE, doctorante au LHAC, ENSA-Nancy)

Comité scientifique
Gauthier Bolle (architecte DPLG, maître de conférences en Histoire et culture architecturale à l’ENSA-Strasbourg)
Emeline Curien (architecte DE, maître de conférences en Théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine à l’ENSA-Nancy)
Franck Guêné (architecte ENSAIS, maître de conférences en Architecture à l’INSA-Strasbourg)
Lionel Jacquot (sociologue, professeur en Sociologie, Université de Lorraine)
Pascale Marion (architecte DPLG, enseignante contractuelle en Théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine à l’ENSA-Strasbourg)
Barbara Morovich (archéologue, anthropologue, maître de conférences en Sciences humaines et sociales à l’ENSA-Strasbourg)
Hélène Vacher (historienne, professeur émérite en Histoire et culture architecturale à ENSA-Nancy)
Gwenaëlle Zunino (architecte-urbaniste, maître de conférences associée en Ville et territoire à l’ENSA-Nancy)

En savoir plus https://www.nancy.archi.fr

ˆ

Densifier et rénover à l'échelle urbaine par la surélévation - Soutenance de Géraldine BOUCHET-BLANCOU

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Frédérique JEANROY le 10/11/2020 à 17:53:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Recherche
18 nov 2020 > 14H-16H

Densifier et rénover à l'échelle urbaine par la surélévation - Soutenance de Géraldine BOUCHET-BLANCOU

Soutenance de thèse présentée par Géraldine BOUCHET-BLANCOU sous la direction de Denis BOCQUET pour obtenir le grade de Docteur de l’Université de Strasbourg en Aménagement et Architecture.

Résumé: La thèse examine le potentiel de la surélévation à répondre aux attentes des politiques urbaines de densification verticale, par l’étude de trois métropoles européennes : Paris, Genève et Barcelone. 
Face aux enjeux de lutte contre l’étalement urbain, de rénovation thermique du parc bâti, de mixité sociale, de détente de la pression foncière et de valorisation du patrimoine architectural remarquable et ordinaire, la surélévation est perçue depuis le début des années 2000 comme une solution ayant fait ses preuves à l’échelle du bâti et exploitable maintenant à plus vaste échelle : celle de la métropole. 
Faire la ville sur la ville serait alors la solution aux maux urbains actuels. Mettre en oeuvre à grande échelle une typologie si fortement liée à l’existant n’est cependant pas si simple et les résultats sont parfois même contre-productifs.

Thèse dirigée par: 
Mr BOCQUET Denis, Professeur, HDR, ENSA Strasbourg
Rapporteurs: 
Mr COUTARD Olivier, Directeur de recherche, CNRS
Mme MAUMI Catherine, Professeure, HDR, Université de Paris-Est
Membres du jury: 
Mr BALLOT Emmanuel, Maître de Conférences, ENSA Strasbourg
Mr BÉAL Vincent, Chercheur, Université de Strasbourg
Mr SIMON Philippe, Professeur, Université de Paris-Est

LE 18 NOVEMBRE 2020 À 14H00 EN VISIOCONFÉRENCE ICI 
Merci de vous connecter dès 13h45.

Illustration de Joost Swarte pour l’article « Get out of town » de Nicolas Lemann dans le New Yorker du 27 juin 2011.
ˆ

Anne-Marie CHÂTELET, Anne-Sophie KEHR et Dominique GAUZIN-MULLER nommées au grade de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Frédérique JEANROY le 04/11/2020 à 15:04:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Anne-Marie CHÂTELET, Anne-Sophie KEHR et Dominique GAUZIN-MULLER nommées au grade de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Retour sur TROIS nominations au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Félicitations à Mesdames Anne-Marie CHÂTELET, Professeure en histoire et culture architecturale, Anne-Sophie KEHR, Maîtresse de conférences en Théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine, et Dominique GAUZIN-MULLER pour leur nomination.

Toutes trois enseignent à l’ENSAS.

Il est toujours temps de célébrer l’excellence.

En savoir plus sur Anne-Marie CHÂTELET

En savoir plus sur Anne-Sophie KEHR

En savoir plus sur Dominique GAUZIN-MULLER

 

ˆ

ENSASHub: livret d'accueil, offres de stages et d'emplois et actualités

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Frédérique JEANROY le 21/10/2020 à 14:30:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

ENSASHub: livret d'accueil, offres de stages et d'emplois et actualités

Retrouvez le livret d’accueil en ligne des étudiant.e.s ET des personnels de l’ENSAS, la plateforme d’offres de stages et d’emplois, et des actualités sur la vie de l’école ou des informations de nos partenaires
ICI: https://ecolearchistrasbourg.sharepoint.com/sites/ENSASHub

Si vous souhaitez y faire publier une information (que vous soyez ATS, enseignant.e, doctorant.e ou étudiant.e, veuillez contacter le servir de la communication).

ˆ

Semaine de soutenances des PFE 2020

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Patrice RUELLE-CHABOUD le 20/10/2020 à 10:12:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Rendu d'atelier
27-30 sep 2020
UEM221 - Projets de Fin d’Études

Semaine de soutenances des PFE 2020

Fin septembre se sont tenus les soutenances des projets de fin d’études.

Retrouvez les 80 projets diplômés ci dessous.

Image

Studio(s) associé(s) :

ˆ

Damien CHANGEY ET Estelle FILLIAT : Prix Robert Camelot du meilleur projet de fin d’études !

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Patrice RUELLE-CHABOUD le 15/10/2020 à 16:44:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Prix
29 sep 2020
Prix Camelot - Académie d’Architecture

Damien CHANGEY ET Estelle FILLIAT : Prix Robert Camelot du meilleur projet de fin d’études !

Les Prix et Récompenses de l’Académie d’Architecture ont été remis mardi 29 septembre 2020 à l’Académie d’Architecture.

Damien CHANGEY ET Estelle FILLIAT ont reçu le Prix Camelot 2020 du meilleur projet d’architecture.

Ils avaient soutenus en 2019 leur projet «Oasis contemporaine» dans le domaine Architecture et Complexité.

Comment vivre dans un paysage hyper-aride tel que Salalah, ville portuaire au sud de Oman, frontalière avec le Yémen ? Salalah connait pourtant une période de mousson trois mois de l’année. Les wadis se gorgent d’eau, des cascades jaillissent des falaises et un mélange de brume et bruine envahit la côte lui conférant cette atmosphère ocre. Tirer avantage de la richesse climatique avec cette période de mousson, c’est apprendre à gérer le climat et l’eau. Le projet s’appuie de ce fait sur la présence de l’eau trois mois de l’année, à Salalah ainsi que sur sa gestion, depuis ses sources de montagne, ses wadis inondés, gérées par des retenues en amont, ses techniques anciennes d’irrigation les aflaj, jusqu’à la présence d’un front de mer sur lequel le projet s’ancre. Ce front de mer constitue une richesse naturelle, apportant eau et air frais à la ville pourtant aride la plupart de l’année. Comment penser la ville dans cette stratégie de valorisation d’un climat particulier ?
 

Image
ˆ

Guillaume Porche & Olivier Perret - 2ème prix Concours Archi''bois 2020

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Patrice RUELLE-CHABOUD le 15/10/2020 à 16:23:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Prix
01 oct 2020
Concours Archi”bois 2020

Guillaume Porche & Olivier Perret - 2ème prix Concours Archi''bois 2020

Guillaume Porche & Olivier Perret, avec leur projet «Le Pignon» ont obtenus le 2ème prix au Concours Archi”bois 2020.

Le concours

Le concours Archi»Bois est organisé par le fonds Archimbaud pour l’Homme et la Forêt, en partenariat avec l’école d’architecture Paris Val-de-Seine. 
Le concours Archibois est destiné aux étudiants architectes, paysagistes et ingénieurs afin de mettre le matériau bois à l’honneur et de sensibiliser son utilisation dans l’architecture contemporaine. Cette initiative a pour objectif de faire connaître et promouvoir les potentialités du bois comme matériau de construction à travers diverses thématiques qui sont les thèmes des éditions du concours. Le premier en 2018-2019 était «prendre de la hauteur». Celui de 2019-2020, pour lequel nous avons été nominé lauréat deuxième prix était : «la greffe architecturale». Le fonds Archimbaud pour l’Homme et la Forêt, avec le soutien de l’Ensa Paris Val de Seine, organise dès aujourd’hui la troisième édition de ce concours ouvert aux étudiants sur le thème «Flexible, réversible, évolutif». 

► https://www.concours-archibois.com/ 

C’est un concours qui permet aux étudiants de découvrir l’histoire du bois, découvrir ses particularités, ses utilisations, ses aspects, afin de développer des réflexions sur la ressource bois et le développement de la filière.
L’édition 2019-2020 avait pour thème «La greffe architecturale». 66 dossiers ont été soumis par 126 étudiants architectes, ingénieurs et paysagistes afin de présenter un projet d’extension, de surélévation ou d’insertion, venant se greffer à l’existant dans un environnement urbain. 10 projets ont été sélectionné pour la soutenance finale. La cérémonie de remise des prix du concours s’est tenue le 1er octobre 2020 à la Maison de l’Architecture en Île-de-France, après une présentation orale de chaque projet devant un jury présidé par Marie Schweitzer, architecte, urbaniste et charpentière, spécialiste de la construction en bois et enseignante à l’ENSA Paris-Val de Seine.
Le jury était composé de : 
Marie Schweitzer, architecte et charpentière, enseignante à l’ENSAPVS, présidente du jury
Mireille Guignard, cheffe du service de l’Architecture, Direction régionale des affaires culturelles Ile-de-France
Sarah Laroussi, directrice générale du Comité National pour le Développement du Bois
Vincent Julien, architecte, co-fondateur de l’agence Why Architecture
Stéphanie Obadia, rédactrice en chef des Cahiers techniques du bâtiment
Sylvain Rochet, président d’Ingénierie Bois Construction et directeur du bureau d’études Teckicéa
Laurent Saurer, architecte, co-fondateur de l’agence suisse Localarchitecture
Chloé Thomazo, architecte, co-fondatrice de l’agence Pseudonyme

Le projet

Le Pignon Guillaume Porche & Olivier Perret - 2ème prix Concours Archibois 2020

Au coeur de la Petite France, entre les vieilles bâtisses à colombages et le square Louise Weiss émerge une nouvelle forme. Une toiture de bois s’est insérée dans le tissu historique, se logeant dans un édifice délaissé. D’après nos recherches aux archives, celui-ci était autrefois une menuiserie et un dépôt de bois. Une annexe mitoyenne de moindre hauteur a aujourd’hui disparu. Dans cet interstice délaissé entre le parc et la ville, le projet tente de rompre les limites tracées par l’histoire. C’est à cet emplacement que la greffe s’implante, réactive l’existant et s’y confronte. Le pignon émerge du mur maçonné et s’élance vers le square.
 
Sans les imiter, la charpente fait écho aux toitures alsaciennes et aux hangars de l’époque industrielle du lieu. C’est un équipement culturel et pédagogique, un Centre d’Interprétation de la Filière Bois en Alsace. Celle-ci représente plus de 55 000 emplois dans la région et aucun lieu au sein de l’Eurométropole ne permet de sensibiliser le grand public aux savoir-faire et métiers qui entourent ce matériau.
 
La greffe en bois à l’emplacement de l’ancienne annexe, se connecte au bâtiment délaissé distinguant trois parties. Celle de la greffe, devant lequel se prolonge le square sous la forme d’un arboretum servant d’outils pédagogique au centre d’interprétation et qualifie une nouvelle entrée au square. Celle de l’existant, devant lequel se trouve la terrasse du troquet dans la continuité de l’arboretum. Et finalement leur intersection dans lequel se développent divers espaces, une double hauteur servant de connexion visuelle entre l’existant et la greffe, mais aussi le prolongement de la toiture, sous la forme d’un écorché permettant au public de comprendre la composition d’une toiture. Le parcours muséographique est dessiné comme une ascension permettant au public de passer de l’existant à la greffe et vis vers ça à travers des espaces aux ambiances, aux vues et à la muséographie différentes.

L’ensemble des choix concernant les matériaux a été motivé par notre volonté de vouloir construire autrement. Le projet valorise les ressources et les savoir-faire locaux afin de réduire au maximum l’empreinte carbone du bâtiment. Après avoir étudié les bois présents en Alsace, nous en avons sélectionné trois qui répondaient à nos besoins techniques, esthétiques, et à leur usage dans le bâtiment. Le pin sylvestre, le châtaignier et le hêtre. 
 
L’édifice est inscrit au Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Patrimoine, qui induit qu’aucune modification n’y est permise. Nous souhaitions alors questionner ce patrimoine historique délaissé. L’objectif était de travailler avec le site et son histoire, de questionner l’éthique actuelle de construction, mais aussi par l’intersection de réinterroger la règle et questionner la sacralisation d’un patrimoine parfois délaissé. Le pignon prendre place, tisse des liens avec l’existant et s’impose comme un trait d’union entre l’histoire passé du lieu et le présent touristique et culturel du quartier. 

Photos © Pierrick Bourgault.

Image
ˆ

Révéler/Réveiller la carrière. Un centre d'interprétation de la faune et flore rupestre - carrière de Saint-Nabor

Flux RSS - ENSA Strasbourg par admin-www le 09/09/2020 à 11:51:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

A nature interpretation center in Ottrott(France)

Étudiant(s)

Lisa AUBRY

Directeur(s) d'études

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas elit ligula, aliquet cursus leo a, pellentesque mattis risus. Integer et enim posuere, suscipit elit quis, tempus arcu. Cras vel libero in mi blandit consectetur. Ut at faucibus ipsum, eu posuere enim. Maecenas lacinia leo vel bibendum rhoncus. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia curae; Praesent gravida urna eu metus auctor euismod. Fusce et tempor nulla, eget consequat nibh. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Aliquam eget metus porttitor neque convallis tempus. Ut porta nisi id placerat sagittis. Vivamus urna massa, volutpat et tristique at, congue in sem. Donec non sem sit amet lorem interdum aliquet quis eu quam. Vivamus ac fringilla neque. Sed eleifend, lectus in dictum aliquet, enim diam elementum nunc, a mollis mi purus non nisi.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer tincidunt purus ac tellus aliquam, ullamcorper lobortis tortor molestie. Morbi turpis ligula, pharetra ac magna vitae, fermentum molestie mauris. Cras interdum venenatis magna, ac malesuada ex facilisis nec. Fusce tincidunt ipsum ut lectus suscipit dignissim. Vestibulum fermentum efficitur tincidunt. Proin sodales pellentesque volutpat. Quisque vel velit ut lorem luctus tristique id eu neque. Sed quis nisi mattis, ultricies magna nec, ultricies tellus. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia curae; Integer ornare ullamcorper nibh non fringilla. Pellentesque sed sapien sit amet nunc fringilla elementum. Nulla suscipit nibh id mauris maximus condimentum. Curabitur ut nulla a augue euismod lobortis.

Aliquam rutrum faucibus euismod. In sed euismod augue, ut luctus libero. Nunc in nulla nisi. Phasellus nec vestibulum velit, eget pulvinar urna. Donec at consequat magna. Vivamus convallis hendrerit vehicula. Donec lacinia, diam vel euismod lacinia, nisl ligula pellentesque mi, ac mattis neque risus eget magna. Aliquam erat volutpat. Phasellus bibendum id libero scelerisque lobortis. Sed fermentum, augue sed tempus lobortis, lectus diam facilisis lectus, vitae euismod ligula arcu sit amet nisl. Mauris tincidunt, massa in luctus dictum, mauris nisl eleifend ligula, et auctor tellus justo sed orci. Pellentesque ultricies ullamcorper leo, eget iaculis lacus pellentesque eget.

ˆ

EXPRESSIONS D'ARCHITECTURES | PROJETS DE FIN D'ÉTUDES 2019

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Patrice RUELLE-CHABOUD le 04/09/2020 à 14:21:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

PUBLICATION PFE 2019 web

Téléchargez le pdf

Collection des PFE

EXPRESSIONS D'ARCHITECTURES | PROJETS DE FIN D'ÉTUDES 2019

Auteur(s) :

Ensas

Édition
ISBN
ISBN 978-2-906692-30-05
Pages
232 pages

Le projet d’architecture est une discipline unique dans le paysage de l’enseignement supérieur. Il convoque en un seul lieu des savoirs multiples : connaissances transmises par les pairs, histoire, données factuelles, d’où jaillit la production architecturale. L’Architecture est la discipline qui marie les antagonismes et crée des correspondances entre eux : intuition et logique, économie et expression, tradition et science fiction, société et individu.

ATELIERS 2018-2019
  • Architecture, art et technique avec Thierry REY

Questionner le projet d’architecture dans son processus de création, développer une bonne maitrise technique.

  • Architecture et complexité avec Dominique COULON

Le projet : ses sources, son articulation avec le monde, mais aussi ses «contraintes» et ses fondamentaux et ceux qui relèvent du contexte.

  • Architecture, Théorie et Projet avec Olivier GAHINET

Travailler en autonomie et se confronter à son choix de programme et de site, «trouver le projet dans les projets».

  • Architecture, ville et territoires avec Anne JAUREGUIBERRY et Volker ZIEGLER

Lieu d’exploration des grandes questions liées au projet architectural dans les métropoles contemporaines.

  • Architecture versus urbanité avec Georges HEINTZ

Confronter et faire interagir architecture, design urbain, paysage et réflexions sur le territoire.

  • Espace et société avec Étienne FALK

Avoir un rapport critique avec l’architecture et un rapport autocritique avec le projet architectural, réinterroger son savoir-faire.

  • Mutations avec François-Frédéric MULLER et Jérôme VILLEMARD

Restauration, réhabilitation ou reconversion architecturales, interventions sur le patrimoine architectural.

ˆ

Les surélévations en bois

Flux RSS - ENSA Strasbourg par Patrice RUELLE-CHABOUD le 22/05/2020 à 22:11:00 - Favoriser ||  (Lu/Non lu)

Conférence
10 oct 2019
FIBOIS Alsace

Les surélévations en bois

La densification verticale s’annonce comme réponse à plusieurs enjeux du développement urbain de Paris, Genève ou Barcelone, où le potentiel de «foncier aérien» varie selon le contexte architectural, politique et économique local. 
Mais à l’échelle du bâti, quels sont les enjeux ? Que permettent les différentes techniques de préfabrication bois des surélévations réalisées ici et ailleurs en Europe?

Intervenante :
Géraldine BOUCHET-BLANCOU, Architecte D.E. – Doctorante ENSAS,
Laboratoire AMUP - Architecture, Morphogenèse Urbaine et Projet
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales - Perspectives européennes

Cette conférence est organisée par FIBOIS.